Les jardins d'Hélène

De lait et de miel - Jean Mattern

27 Août 2010, 06:53am

Publié par Laure

 

de-lait-et-de-miel.jpgA l’aube de sa mort, condamné par la maladie, un vieil homme revient sur son passé, et aimerait savoir ce qu’est devenu son ami de jeunesse, Stefan Dragan, violoncelliste, dont il s’est trouvé séparé sur un quai de gare à Budapest en 1944. Son fils Gabriel, à qui il se confie, va faire des recherches pour lui.

p.18 : « L’idée de regarder en arrière seulement parce que la mort est proche me désole. Pourquoi céder à la nostalgie un quart d’heure avant la fin ? Je me suis refusé toute ma vie à la complaisance des souvenirs. J’espère que l’agonie ne fera pas vaciller ma résolution. »

Point de complaisance dans ces souvenirs, non, mais le cheminement d’une vie par le biais de retours en arrière entremêlés. Le vieil homme, roumain du Banat mais d’origine française, raconte comment il a fui Timisoara en 1944, comment il a failli mourir du typhus peu après, l’exil au moment de l’insurrection hongroise de 1956 de celle qui deviendra sa femme, Zsuzsanna, qu’il rencontrera à Paris en 1957. Suzanne, à qui il promet une vie « de lait et de miel », une vie de famille sereine que la perte d’un enfant attristera à jamais. Il n’oublie pas non plus son ami Stefan, il a beau être  « ivre de sa femme », il n’a personne à qui parler. « Notre bonheur a-t-il besoin d’une ombre au tableau afin que son éclat soit rehaussé ? Stefan était ce voile sur ma conscience, cette absence qui aiguisait mon regard sur le présent. Où était-il ? » (p.57)

Jean Mattern offre là un roman doucement nostalgique à la beauté indéniable, classique mais sans emphase, rehaussé par une fin qui dénoue les raisons de la séparation des deux amis, laissant la part belle au souvenir  et à l’apaisement : une amitié fidèle ne meurt jamais, même lorsque le temps et la distance ont fait leur chemin pendant plus de soixante ans.

 

Lu en juin 2010  dans le cadre d'un partenariat Libfly / Furet du Nord.

 

Lire un extrait en pdf : sur le site de l'éditeur

 

rentree litt sept10

 

Sabine Wespieser, août 2010, 144 p. prix : 17 €

Etoiles : stars-3-5__V45687331_.gif

Crédit photo couverture : éd. Sabine Wespieser

 

Commenter cet article

Vero 28/08/2010 08:14



Ah, c'est terrible, je n'arrête pas de noter, noter, noter!