Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 17:13

Illustrations de Maud Cressely

 

E comme emotionHippo(lyte Chulot) est très émotif mais il ne sait pas très bien ce que ça veut dire. Par exemple, il a si peur de la visite médicale qu’il en a mal au ventre. Mais non, il est juste émotif, c’est pas si grave, à moins que… « Ça veut dire que je suis facilement ému, impressionnable, sensible. Ça veut dire que je suis malade ? ça veut dire que je peux avoir une crise cardiaque comme papy ? » (p.18). Du coup il écoute sérieusement les battements de son cœur et commence la rédaction d’un cahier des émotions. Pour son étude, il devient un « chasseur d’émotions » et ça se traduit de façon surprenante et amusante : « D comme dictée. Madame Reda annonce une dictée surprise = mon cœur cogne contre mes côtes + envie immédiate d’aller aux toilettes. » (p.57), « C comme chuchotement : Gaïa chuchote sur mon passage = mon cœur tombe dans mes baskets. Les émotions sont impitoyables, elles transforment tout sur leur passage.  Un cœur en gong. Un bras en gourdin. […] Les émotions sont des sorcières. Tellement malignes que personne ne s’aperçoit que ce sont elles qui jettent des sorts ». (p.64-65)

Alors ces émotions qui se bousculent, Hippo va apprendre à les apprivoiser. Surtout qu’il réalise qu’il n’est pas le seul à en avoir. Et puis quand à la fin il croit que sa maman est malade, non c’est juste une belle émotion de plus !

Les illustrations nombreuses, en noir et blanc, parcourent le texte, c’est le principe de la collection ZigZag où les deux se renvoient l’un à l’autre, et ajoutent une note de gaieté à l’histoire, déjà ponctuée d’humour dans le texte. Elles aèrent et facilitent la lecture, aussi. Simple et agréable, un beau petit roman sur les émotions à faire découvrir dès 8/9 ans.

 

Rouergue, coll. Zigzag, octobre 2009, 121 pages, prix : 7 €

Etoiles : stars-3-5__V45687331_.gif

Crédit photo couverture : © Maud Cressely et Franck Secka, éd. du Rouergue.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -