Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 10:37

jeter-l-ancre.jpgCe qui séduit d’abord, c’est l’objet livre : tout petit, 9 x 15 cm, qui tient dans la poche en étant plus petit qu’un poche, de belle qualité : belle couverture, rabats, l’ensemble est soigné.

Les trois nouvelles surprennent elles aussi, surtout les deux premières, qui une fois la chute arrivée, conduisent inévitablement à revenir au début, pour vérifier ce que l’on aurait loupé. Rien, c’est juste que la construction est habile !

Dans la première nouvelle, Chienne de vie, un SDF installé sous un pont, dans un quartier de St Denis, à la Réunion, vit entouré de chiens qu’il nourrit comme lui du tri des poubelles. Et puis un soir, les chiens qui hurlent, qu’on retrouvera morts, et la triste réalité d’une violence humaine qui ne touche pas que les animaux. La seconde nouvelle, Rouler sa bosse, est peut-être plus percutante encore, jouant parfaitement de ce quiproquo pourtant limpide quand on revient sur le texte, mais oui, tous les indices étaient là et on s’est laissé prendre au piège des mots. Douahalo embarque dans un container à Madagascar, destination ? la liberté ? Le mélange des hommes et des bêtes où l’on ne sait plus très bien qui l’on traite et de quelle façon, égale peut-être ? La dernière nouvelle, Jeter l’ancre, sur l’esclavage qu’on dit aboli depuis longtemps, interpelle et rappelle de tristes réalités tout à fait contemporaines.

Un tout petit livre qui touche par son habileté, et frappe fort sur des thèmes de société. Un tout petit livre que j’ai beaucoup aimé.

 (Merci Véro !)

 

Pour en savoir plus sur l’auteur : ici

 Le blog de l’auteur

 

Epsilon éditions, 71 pages, novembre 2010, prix : 5 €

Etoiles : stars-4-5__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : © Eric Robin et Epsilon éd.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vero 08/07/2011 16:04



Ah, je vois qu'il t'a plu... Tant mieux!



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -