Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 20:24

 

Avec Sophie Marceau, Marton Cscokas, Jonathan Zaccaï, Michel Duchaussoy, …

Durée : 1h37

 

age-de-raison-film.jpg

 

Alors qu'elle est une femme d'affaires importante overbookée et overstressée, Margaret reçoit une étrange lettre le jour de son anniversaire, une lettre écrite par une petite fille de 7 ans, qui lui demande ce qu'elle est devenue, si elle a réalisé ses rêves d'enfant... D'autres lettres et souvenirs suivront, remémorant à Margaret la petite Marguerite qu'elle était et qu'elle a tant voulu oublier en changeant le cours de son existence.

 

L'âge de raison n'est sans aucun doute qu'un gentil petit film d'été sans grande qualité si ce n'est qu'il permet d'admirer une Sophie Marceau toujours aussi belle et émouvante dans son rôle. Tous les aspects « working girl » sont stéréotypés, caricaturaux à l'extrême, le personnage du boyfriend anglais (et collègue) apporte une petite originalité (pas mal de dialogues bilingues, charmant mais pas transcendant non plus), pourtant il y a une certaine fraicheur dans ce film, une sympathie naturelle pour tous les personnages enfants, leurs rêves de mômes, leurs jeux, leurs créations artistiques ! Les émotions afférentes et le changement de l'héroïne sont sans surprise, mais font mouche quand même. Sans oublier une BO parfaite et enjouée dans les chansons de Lisa Mitchell en générique de début comme de fin.

 

Pas un grand film, mais un moment sympathique et agréable, si vous aimez Sophie Marceau. 

 

sophie-marceau.jpg

 

(photo Sophie Marceau / Allociné.fr)

 

La BO du générique : Neopolitan dreams, Lisa Mitchell


Etoiles : stars-3-5__V45687331_.gif

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans mes sorties ciné
commenter cet article

commentaires

zarline 02/08/2010 12:39



L'idée est sympa mais je ne pense pas aller au cinéma pour ça. Mais pourquoi pas en DVD...



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -