Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 07:35

 

fille-de-son-pere.jpgToutes les familles ont leurs secrets, qui surgissent de préférence quand on ne les attend pas. La narratrice a deux sœurs, Irène, 38 ans, l’aînée, mariée à Jean-François et Charlie la petite dernière. Leur mère, Martine, est décédée quand elles étaient encore toutes petites, il y a trente ans déjà. Leur père a refait sa vie avec Catherine, portrait parfait de la belle-mère marâtre. A l’occasion de l’anniversaire d’Irène, Catherine lance une bombe : « Des sons finissent par sortir de sa bouche. Elle dit qu’elle en a marre de nous. De notre égoïsme. Que nous sommes des mal élevées. Des hyènes. Marre de notre père, qui est un lâche. Elle n’en peut plus, d’entendre parler de nous, toujours nous. Nous, nous. Les filles. Et puis Martine. Toujours Martine. Qui n’était pas une sainte, parce que, faire un enfant avec un autre et ne rien dire à personne, c’est quand même pas des comportements de Vierge Marie. » Dès lors Irène se persuade que son père n’est pas son vrai père…

D’un drame intime ancien à un autre plus récent, les trois sœurs vont se sortir de ce chaos, dénouer les liens du sang des liens du cœur, et la vérité bien sûr n’est pas là où on l’attend (sinon le roman n’aurait pas grand intérêt !). Dommage toutefois qu’on la devine très vite, cette vérité…

Des phrases courtes, un style agréable, un roman lu d’une traite en une soirée… mais hélas il manque quelque chose pour en faire un roman plus marquant.

   

Lu en juin 2010 dans le cadre du partenariat rentrée littéraire Libfly / Furet du Nord

 

rentree-litt-sept10.png

 

Seuil, août 2010, prix : 16 €

Etoiles : stars-3-0__V7092079_.gif

Crédit photo couverture : éd. du Seuil.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -