Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 20:29

 

mort-naturelle.jpgMarie a une meilleure amie : Claire. Claire est mariée à Philippe. Marie est seule, et devient la maîtresse de Philippe. Une énième et banale histoire d'amour adultère, cent fois lue et relue ailleurs. Qu'a-t-elle alors d'original ? Un style rapide, pressé, qui court dans l'urgence comme l'excessive Marie qui va toujours trop vite. Personnellement je l'ai trouvé insupportable ce style : bavard, stérile, creux. Une logorrhée sans intérêt. L'auteur utilise souvent le même procédé stylistique de répétition, trop, cela devient prévisible et lassant. Le lecteur avale tout d'un trait, sans jamais pouvoir se poser, s'arrêter, reprendre son souffle, le rythme de Marie s'impose, et l'épuise.

 

Un extrait p.39 : « Alors Marie est tombée amoureuse, cette imbécile, évidemment, comme toujours, elle est amoureuse, très amoureuse, folle amoureuse, et cette fois elle est même amoureuse comme jamais. Elle a trouvé l'amour parfait, c'est l'amour interdit. Il y a longtemps qu'elle le savait, mais elle ne l'avait jamais si bien senti. Cette histoire d'amour impossible, c'est parfait, c'est exactement ce qu'il lui fallait. Une histoire qui ne peut pas durer, une histoire qui doit forcément s'arrêter, qui va se finir bientôt, qui devrait logiquement se terminer, alors chaque fois qu'elle le voit, elle se dit que c'est peut-être la dernière fois, ou que si c'est pas la dernière, c'est l'avant-dernière, et la dernière ce sera la prochaine fois, car il faudra bien arrêter tout ça, de toute façon il faudra arrêter, ou cette fois ou la prochaine, ou la fois d'après mais il faudra arrêter. »

 

Lu dans le cadre du club testeurs d'Amazon

 

rentree litt sept10

 

Stock, août 2010, 184 pages, prix : 16,50 €

Etoiles : stars-2-0__V45687805_.gif

Crédit photo couverture : éd. Stock

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Oscar 19/09/2010 20:33



Sympa cette critique, ça donne tout de suite envie d'acheter et de lire!


De toute façon peut-on juger un roman sur un paragraphe, surtout de ce genre?


En fait ce genre de citation ne prouve rien, ni en faveur ni en défaveur du livre...



Laure 19/09/2010 21:56



Je n'écris pas ici pour faire vendre, c'est pas mon job ça !


ce paragraphe ne prouve rien, non, mais le livre je l'ai lu en entier. Et il ne m'a pas plu.  L'extrait a simple valeur d'exemple, c'est tout. Chacun en pense
ce qu'il en veut. Et les avis sont très partagés sur ce roman, mais aucun ne va dans le sens du chef-d'oeuvre.



Karine:) 19/09/2010 02:04



Ok.  Je pense que je vais passer.  Ce n'est pas ce que j'ai le goût de lire en ce moment.



La Nymphette 01/09/2010 12:27



D'accord avec toi pour le style en tous cas sur cet extrait! Et ce thème, en effet, mille fois rebattu... bref, à se demander pourquoi on édite des romans comme ceux-là alors que tant d'autres
sont écartés... (aïe je vais me faire taper dessus!)



Laure 01/09/2010 13:49



alors on va être deux à se faire taper dessus ;-)


l'auteur est elle-même directrice d'une (autre / petite) maison d'édition, je n'irai pas jusqu'à dire que ceci explique cela, suis-je seulement autorisée à le penser
?


(en furetant sur le net, j'ai trouvé un commentaire de... son mari (qui n'a pas le même nom) et quand tu regardes les commentaires 5 étoiles d'Amz sur les livres
publiés par ladite maison d'édition, ils sont signés.... par Monsieur.



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -