Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 17:29

 

la-patiente-megnin.jpgCamille D. , 32 ans, célibataire, directrice de collection chez un éditeur, se présente pour la première fois au cabinet de Vincent, gynécologue. Dès le premier regard dans la salle d'attente, il est frappé par un sentiment naissant d'insécurité, d'atmosphère pesante. Il lui confirme son début de grossesse.

P.17 : « Elle était presque absente de ce qui lui arrivait.

C'est pendant que l'aiguille descendait sur le cadran qu'elle m'a posé LA question.

- Gynécologue, c'est un choix professionnel un peu étrange, pour un homosexuel, non ? »

Le ton est donné, l'engrenage est lancé lorsque la patiente précise, en montrant la photo encadrée sur le bureau du médecin : « C'est David qui me l'a dit »

Malgré l'élégance du propos, et la justesse de l'ensemble, l'intrigue est immédiatement transparente, cousue de fil blanc, le trio qu'on comprend sans peine dès cette phrase de la page 19, la narration qui suit la trame attendue, jusque dans tous les clichés de Paris-Rive-Gauche-weeks-ends-en-Bretagne. Alors oui, une phrase choc vers les ¾ du livre vient retourner la situation, un peu à la façon de David Vann dans Sukkwan Island, vous savez le truc horrible que vous n'aviez pas vu venir et qui vous donne des frissons dans le dos, alors oui le roman n'est plus pareil, questionne davantage, interpelle, mais voilà, il ne reste plus guère qu'une quarantaine de pages avant la fin. Ça ne suffit pas après ¾ de roman sans surprise. Dommage, critiques élogieuses sur les blogs et engouement d'émissions littéraires, je partais confiante, en suis sortie assez déçue.

A moins de n'en retenir vraiment que les quarante dernières pages sur la réflexion de ce qui fait vraiment la filiation (liens du sang ou parents de substitution) et des autres sujets qui en découlent et que je ne veux pas dévoiler pour ne pas vous gâcher la découverte non plus, l'ensemble souffre pour ma part d'une trop grande partie bien huilée mais si convenue, même si c'est elle qui induit si bien en erreur.

On s'interrogera sur la manipulation (du personnage, du lecteur), on regrettera que ce fameux ressort intervienne si tard et si près de la fin.

 

Le Dilettante, septembre 2012, 157 pages, prix : 15 €

Etoiles : stars-3-0__V7092079_.gif

Crédit photo couverture : © Marilou Laure et éd. Le Dilettante

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flo 14/03/2013 19:20


J'ai bien aimé, malgré effectivement quelques "facilités". J'ai trouvé attachant le personnage de Vincent, il m'a touchée.

antigone 25/02/2013 11:36


J'ai été assez déçue moi aussi par ce titre, je rejoins ton avis sur l'intrigue cousu de fil blanc.

In Cold Blog 24/02/2013 17:16


Une chose est certaine : tu as réussi à titiller ma curiosité... d'autant que j'étais complètement passé à côté de ce titre avant ton billet.
Je le note au cas où... On ne sait jamais, ça pourrait s'avérer une jolie surprise.

zarline 23/02/2013 19:15


Dommage... L'intrigue de départ me plaisait bien et j'aime les livres à twist innatendu mais bon, les twists finaux quand tout le reste est plat... Je note quand même dans un coin si je le trouve
à la bibliothèque.

Laure 23/02/2013 21:46



A tester par toi-même en effet si tu le trouves en bibli, car pour le moment je n'ai trouvé que des critiques positives, j'ai peut-être été trop sévère. En même
temps avant le twist quasi final, je me suis souvent demandé ce qu'il pouvait y avoir d'original dans ce livre...



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -