Les jardins d'Hélène

La reine des chats - Elise Fontenaille

5 Avril 2010, 05:58am

Publié par Laure

reine-des-chats.jpgNina vient d’emménager à Nantes avec sa famille, une ville où elle ne connaît personne, une ville « moche, grise, sale, où il pleut tout le temps, même l’été, même pas une vraie pluie, franche, qui fait un joli bruit : une bruine humide, ici on appelle ça le crachin, je déteste ! » Et il ne neige jamais, pas comme à Nancy, d’où elle vient. Heureusement, la petite Nina a sa chatte Mina, compagnon fidèle, et le bonheur est total quand Mina donne naissance à deux adorables chatons. Hélas, quand son petit frère Alexandre fait une violente crise d’asthme, ses parents sont inflexibles : il faut se débarrasser des chats. Nina ne peut accepter cette décision et s’enfuit avec ses chats, comme le fait une petite fille, courageuse, déterminée, insouciante.

Dans le parc de la ville où elle finit par s’endormir, elle rencontre Eve, belle « princesse gothique », jeune femme artiste folle de chats et qui en a déjà sept chez elle. Et comme vous le devinez sans doute, Eve va proposer une solution à Nina, parce que quand on a déjà sept chats, on n’est plus à 3 près !

 

C’est une belle histoire pour les plus jeunes, Mosquito, 9 ans, a adoré. Peut-être parce que les enfants sont très touchés par ce lien à leur animal de compagnie, quand ils en ont déjà un à la maison eux-mêmes.

Pour ma part, j’ai trouvé le jeu graphique particulièrement réussi dans ce petit roman, car si dans la collection ZigZag on sait le principe du va-et-vient permanent entre le texte et l’image, je le trouve ici vraiment abouti, dans le jeu des noirs et blancs, texte blanc sur dessin noir et inversement, et bien sûr les illustrations de Céline Le Gouail sont parfaites, expressives, répondant au texte, le complétant, formant un bel ensemble. Bien sûr l’histoire est un peu « conte de fées merveilleux » où tout finit bien, mais n’oublions pas que ce petit roman est avant tout destiné à un jeune lectorat !

 

Les pages en exergue à la fin du livre nous présentent brièvement l’auteure et l’illustratrice, et l’on apprend ainsi que cette histoire est née d’un fait réel dans l’enfance d’Elise Fontenaille, et que bien plus tard elle a rencontré aussi cette Eve et ses sept chats. Quant à Céline Le Gouail, elle s’est bien fait avoir aussi, par l’arrivée d’une petite chatte espiègle qui s’est installée dans sa maison.

 

Rouergue, collection ZigZag, 107 pages, février 2010,  prix : 6,50 €

Etoiles : stars-4-0__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : © Céline Le Gouail, Frank Secka, et éd. du Rouergue.

Commenter cet article

bouma 06/04/2010 15:35



déjà dans ma LAL. ton avis me conforte dans mon envie de le lire. En plus j'adore cette collection du Rouergue.



Laure 06/04/2010 15:46



hum oui, ZigZag, DacOdac et DoAdo sont des mines (d'or) au Rouergue !