Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 10:49

Durée : 1h37

Avec Juliette Binoche, Mathieu Kassovitz, Aure Atika, François Berléand

 

la-vie-d-une-autre-film.jpgAdapté du roman éponyme de Frédérique Deghelt (Actes Sud, 2007), la réalisatrice a fait le choix de simplifier un peu l’intrigue (par exemple ce ne sont plus trois enfants mais un seul que Marie trouve à son réveil amnésique, elle se réveille à 41 ans et non 37), mais l’esprit y est. C’est une comédie sympathique mais qui m’a gênée à plusieurs moments : j’ai eu l’impression d’un écart d’âge important entre Juliette Binoche et Mathieu Kassovitz, rendant leur couple et surtout leur rôle de parents un peu bancal, pourtant si j’en crois wikipedia, Juliette Binoche a 48 ans, et Kassovitz 45. C’est probablement injuste, mais elle fait bien plus que ses 41 ans dans le film, et lui fait bien plus jeune ;-) Bref, Juliette Binoche est magnifique, mais m’a semblée trop âgée dans ce rôle, alors que lui semble resté dans la jeunesse pré-amnésie ou presque. De même le luxe ostentatoire omniprésent devient vite agaçant, on finit par se demander si le film n’a pas été sponsorisé par quelques grandes marques de voitures allemandes et de grands couturiers français. Ne parlons même pas de l’appartement avec vue en gros plan sur la Tour Eiffel et la foultitude de gadgets high-tech de leur équipement. Si effectivement ils ont une vie aisée de par leurs situations professionnelles (surtout celle de madame), on est dans une vitrine tellement outrancière qu’elle ne fait même plus rêver. C'est joli pour faire joli et masquer du vide. A croire que c’est un film de bobos parisiens pour bobos parisiens, et ce n’est pas l’image que j’avais gardée du livre.

Et trop de choses restent bancales : l’amie d’enfance apparaît sans que ce soit réutilisé (dommage, il y avait tellement plus et mieux dans le roman), idem pour la maîtresse de Paul, la réalisatrice se focalisant sur le couple, tous les autres font un peu tapisserie sans prendre pleinement part à l’intrigue de manière plausible.

Alors oui c’est une comédie sympa à voir entre copines, mais qui hormis un étalage classieux de fric ne montre pas grand-chose d’autre. Juliette Binoche, que j’aime beaucoup, sauve le film, mais Kassovitz a un peu l’air de s’ennuyer non ? Il en est presque transparent et c’est un comble.

Et que penser de la fin, abrupte, trop soudaine, qui a suscité dans la salle quelques rires nerveux de stupéfaction au tomber du générique, façon il est temps d'en finir débrouillez-vous, faites le happy end vous-même dans votre petite cervelle ?

  

Etoiles : stars-3-0__V7092079_.gif

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans mes sorties ciné
commenter cet article

commentaires

jp 03/03/2012 17:32


si, si, je te jure c'est dans le livre - que j'ai trouvé proprement insupportable, bourré de clichés ( ah ! le mariage de 3 jours à Venise avec des masques et des bergamasques/ ah ! le Pablo
argentin, le couple qui habite dans le 6ème, les enfants adorables-zes-rieurs), honnêtement, je pense que c'est le pire livre que j'ai lu ces 12 derniers mois. D'ailleurs, le sentiment de rejet a
été si violent ( probablement parce que l'idée de départ est très forte, alors pourquoi nous balancer ça dans un milieu bobo stéréotypé?) que je ne pense pas relire de Deghelt d'ici un moment.
Désolé.

Laure 03/03/2012 17:41



Nan mais tu as le droit hein ! (encore heureux); J'avais bien aimé le bouquin, nettement moins le film qui m'a déçue et un peu énervée.



reve 28/02/2012 23:12


Je tombe sur votre blog grâce à cet article. Perso j'ai adoré ce film, peut-être je me reconnais dans le fait d'être un peu tué pas les aléas de la vie,, j'ai bcp aimé juliette binoche et non je
ne trouve pas mathieu '' transparant'', l'histoire est focaliser sur Marie, pour le côté bling bling, je ne connais pas la valeur de la voiture, ni de l'appart, j'ai reconnu les pâtes, lol moi
aussi j'en mange. bonne continuation.

clara 24/02/2012 17:09


J'ai vu la bande annonce et j'étais suprise de voir Juliette Binoche dans ce rôle car , pou une femme de 41 ans, oui, elle a un peu passé l'âge...


L'étalage de la vie aisée financièrement m'agace prodigieusement donc je n'irai pas le voir !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -