Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 22:48

Il fut un temps lointain où j’ai aimé quelques romans de Christine Orban. Au début de l’année 2009, son dernier « n’oublie pas d’être heureuse » m’avait tant ennuyée que je crois bien ne même pas l’avoir fini. Il y a deux ans, elle publiait un recueil de citations et petites phrases, que j’avais feuilleté en librairie, et qui sous un joli titre, Petites phrases pour traverser la vie en cas de tempête et par beau temps aussi, me semblait surtout cacher un gros vide. Aujourd’hui paraît un nouveau recueil, « fait d’instantanés, de phrases entendues, de scènes surprises ici ou là, d’observations. Attraper la vie avec une succession de phrases. » Dit comme ça, l’idée est attrayante. Le découpage est organisé : dans la vie m’a dit, il y a « je connais quelqu’un », « j’ai entendu », « je me souviens » (tiens, ça quelqu’un l'a déjà fait !), des thématiques, l’amour, l’amitié, la sagesse, la solitude, la déception, etc. Comme ça ne semblait pas suffire à remplir une centaine de pages très aérées, l’auteur y ajouté des citations d’écrivains, de Molière à Flaubert, de Sénèque à Proust, en y mêlant des propos d’inconnus, un élève du lycée Surcouf à Saint-Malo, un petit enfant du Bhoutan… Le hic, c’est qu’hormis les citations de grands auteurs qui tombent hors propos comme des cheveux sur la soupe, l’ensemble de ces phrases ultra courtes est d’une vacuité telle que je ne sais quels exemples vous donner, tous plus plats les uns que les autres.

p. 19 : « Peut-être ne faut-il pas trop connaître les gens »

p. 15 : « Je connais quelqu’un qui ne fait rien par peur de faire mal »

p. 53 : « Faute d’affection, contentons-nous de la politesse »

p. 33 : « Je me souviens des jupes-culottes »

p. 91 : « Attendre c’est perdre un jour en espérant un autre »

Je ne sais pas ce qu’elle vous raconte à vous, la vie, mais moi il me semble que même à la pause café entre collègues,  ou en discutant avec mes enfants ou en écoutant une conversation à la caisse du supermarché, la vie m’apprend des choses plus intéressantes que ça !

 

Je vous livre quand même deux phrases qui me semblent avoir leur place dans ce recueil :

 

p. 22 : « J’ai entendu des gens parler et ne rien dire »

p. 107 : « C’est aux livres et aux disques médiocres qui sont encensés que l’on mesure le pouvoir de l’artiste sur la presse ».

 

CQFD.

 

Albin Michel, novembre 2009, 176 pages, prix : 12,50 euros

Etoiles :

Crédit photo couverture : © BSIP / Philip Rosenberg et éd. Albin Michel.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Essais - documents
commenter cet article

commentaires

Karine Fougeray 24/11/2009 17:29


Hi, hi, hi…
Et dire que ma grande entre au collège l'année prochaine…


Karine Fougeray 24/11/2009 15:38


Une petite correction, ridicule, mais qui m'amuse : ce n'est pas le lycée Surcouf, mais le collège Surcouf à Saint-Malo !! (je connais bien : j'y ai passé 4 années).
Si en plus Mme Orban ne se rappelle plus où elle met les pieds… alors où va-t-on ma bonne dame !!


Laure 24/11/2009 17:11


Là tu m'as mis dans le doute : c'est peut-être moi qui n'ai pas bonne mémoire... alors je suis allée vérifier : elle dit bien "un élève de troisième du lycée Surcouf",
or en 3ème, on est ... collégien, je le sais j'en ai plein des comme ça, chez moi, au travail, ... ;-)) Même que maintenant j'ai aussi un fiston lycéen, et que collégien et lycéen, nan mais c'est
pas du tout pareil voyons !


Cuné 15/11/2009 13:05


Oh si tu as le droit d'emmener une petite souris (bon, ok, une grosse ;o)), j'adorerais assister à une présentation de rentrée littéraire ! A voir en Janvier, donc... :)


Laure 15/11/2009 13:26


on a le droit d'emmener tout plein de souris  :-)) et ils offrent le café !


Cuné 15/11/2009 06:00


Et alors ton coeur penche vers où, finalement, pour ce mardi 24 ? :)
C'est vraiment dur de choisir, en effet...


Laure 15/11/2009 13:00


je pense que je vais pencher vers Cathrine, car pour mes collègues de Sablé, je suis sûre qu'elles referont ça aux prochaines rentrées, peut-être même à celle de
janvier, hein les filles, si vous passez par là...


Gambadou 14/11/2009 18:33


J'ai, "n'oublie pas d'être heureuse" sur ma PAL.. je crois qu'il va y rester !!!


Laure 15/11/2009 13:01


c'est encore un de ses romans, il y a un peu plus à sauver quand même par rapport aux phrasettes plates ... ;-))


Mango 14/11/2009 11:43


Depuis quelque temps, je me demandais ce que valaient ses livres! J'imagine mieux maintenant! 


Laure 14/11/2009 14:13


Je précise que mon avis n'engage bien évidemment que moi mais je crois qu'une enfilée d'extraits tels que ceux que j'ai donnés est assez parlante...
Je n'ai rien contre les recueils de citations ou maximes, encore faut-il que le contenu aille un peu au-delà de la lapalissade.... parce que le feu ça brûle et l'eau ça mouille, mouais...


cathulu 14/11/2009 08:44


ahahaha, j'adore ton billet! Elle a le chic pour les titres en tout cas!


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -