Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 22:00

Traduit de l'américain par Daniel Lemoine.


le-contrat.jpgEn plein divorce houleux et financièrement éprouvant, Bryce Proctorr, écrivain célèbre et à succès, peine à fournir un nouveau manuscrit à son éditeur. Wayne Prentice, lui, va bien en amour, écrit toujours des romans, mais sa notoriété n'est plus aussi bonne depuis que ses livres se vendent mal, et son éditeur ne veut plus le publier. Que vont donc faire deux écrivains dont l'un a un éditeur mais pas de roman et l'autre un roman mais pas d'éditeur ? Passer un contrat bien sûr ! C'est l'offre que va faire Bryce Proctorr à son « collègue » : publier son manuscrit sous son nom, en partageant le copieux à-valoir. Il y a tout de même une clause inattendue au contrat : Wayne devra tuer l'embarrassante femme de Bryce.


Et le lecteur plonge dans un univers noir mâtiné d'humour, où les choses semblent aller d'elles-mêmes, sauf dans les réactions des auteurs.... Dès lors s'amorce un renversement que l'on sent venir et qui n'offre au final que peu de surprise. Malgré une première partie très prenante et assez instructive sur les ventes de romans aux Etats-Unis, on espère davantage de l'intrigue et reste donc un peu dans l'attente. Mais le rythme est prenant, on avance donc vite quand même !


C'est le premier roman que je lis de Westlake, décédé au début de l'année 2009. Il y a un paquet d'autres titres à découvrir, c'est une bonne chose ! Et je découvre également dans les pages liminaires que l'auteur a publié aussi sous le pseudonyme de Richard Stark, de quoi faire sourire quand on repense à l'intrigue et à la stratégie de Wayne Prentice pour renaître vierge de tous chiffres de ventes !


Les avis d'Amanda, et de Cuné


1ère publication en 2000.


Rivages / Noir, novembre 2007, 315 pages, prix : 8,40 €

Etoiles : stars-3-5__V45687331_.gif

Crédit photo couverture : Pix, et éd. Rivages.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Polars - Thrillers
commenter cet article

commentaires

Nicolas 28/01/2010 11:49


L'idée de base est prometteuse mais au final, quel ennui! franchement ça manque cruellement de rythme.


amanda 30/12/2009 09:12


un de mes Westlake préférés avec Jimmy the kid :)


alain 29/12/2009 18:25


Un très beau livre. Je suis fan de Westlake mais c'est, je crois, mon, préféré.


Hambre 28/12/2009 23:59


J'avais lu le billet d'Armande :)


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -