Les jardins d'Hélène

Le creux des maths - Christine Avel

19 Juillet 2012, 06:53am

Publié par Laure

creux-des-maths.jpgPour ses onze ans, alors qu’il vient de lire tous les tomes d’Harry Potter, Abel n’espère rien d’autre qu’une lettre en provenance de Poudlard, enfin quelque chose d’un peu magique quoi. Il pressent qu’il va lui arriver quelque chose d’incroyable, même si au final, c’est bien loin de ce qu’il espérait ! Dans sa famille, tous ont la bosse des maths : les jumeaux de deux ans plus jeunes que lui, son père, et sa mère, lauréate de la médaille Fields. Tous ont la bosse des maths mais pour Abel, ce serait plutôt le creux : il ne nage pas mais alors pas du tout avec la même aisance dans les chiffres et la géométrie. Alors quand arrive une lettre lui annonçant qu’il a gagné une semaine en Finlande avec le génie Elias Chomsson, il se dit qu’il y a comme un problème quelque part. Et les coupables ne sont pas loin.

Mais c’est son anniversaire, c’est la Finlande, et il n’a jamais pris l’avion : zou ! Mais comment va-t-il réussir à berner ce grand savant ? Rassurez-vous, il ne sera plus vraiment question de maths, mais d’un petit roman d’aventures bien sympathique qui laisse place à l’imaginaire (farfelu parfois), à l’inattendu, et à la vie telle qu’elle est, où chacun finit par trouver sa place, même sans être Einstein.

Une petite découverte rafraichissante, à proposer aux enfants dès 9-10 ans.

 

(Juste une bizarrerie, pour avoir eu les deux : le cochon d’Inde des frères d’Abel s’appelle Bernoulli et tourne dans sa roue comme un malade. Non, ce sont les hamsters qui cavalent des nuits entières dans des roues, les cochons d’Inde sont plus gros et plus placides. Mais peut-être que ce Bernoulli littéraire est un petit génie de la roue, allez savoir)

 

 

L’école des loisirs, coll. Neuf, mars 2012, 78 pages, prix : 8,20 €

Etoiles : stars-3-5__V45687331_.gif

Crédit photo couverture : © Séverin Millet

 

 

Commenter cet article

Fantasia 21/07/2012 14:08


Je l'ai trouvé sympa, mais un chouïa sage, si je me rappelle bien. Quelque chose d'un peu appliqué, je ne sais pas comment dire...