Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 16:44

le-messager.jpgRésumé : « Sur le port, une jeune femme croise la route d'Anaël, un voyant. Celui-ci lui raconte son itinéraire et lui confie sa vision, révélant les secrets de son étrange pouvoir. Sans savoir pourquoi, elle accepte de le suivre pour une traversée qui la conduira vers un monde où le réel et l'imaginaire se rejoignent, pour laisser place au merveilleux et à la légende. »


Comme la jeune femme du livre (Eliette Abécassis elle-même), bien que je ne sois ni philosophe ni très rationaliste, je suis assez hermétique aux histoires de voyance, mais le livre est court, et les illustrations somptueuses… La naissance de ce messager est étonnante : après la publication de son roman Qumram, Eliette Abecassis reçoit le courrier d’un lecteur, Anaël Dellière, qui dit se reconnaître dans son livre. Elle apprend qu’il est voyant, et malgré ses réticences accepte de le rencontrer. Elle s’inspirera d’abord de leur rencontre pour écrire une nouvelle publiée avec le magazine Elle en 2004 : le voyant, et écrit ce nouveau texte illustré par Mark Crick, lui-même écrivain (la soupe de Kafka, La baignoire de Goethe)

J’avoue avoir été freinée par le côté mystique du livre que je goûte peu, mais il y a néanmoins quelques beaux passages, de même l’aspect mi conte mi réel mi imaginaire ne permet pas bien de se situer, il faut se laisser embarquer tout simplement, et pour cela, les illustrations de Mark Crick sont une invitation réussie.


Lily (dont je partage tout à fait l’avis) en parle très bien, et vous propose quelques illustrations.

 

Ed. BakerStreet, novembre 2009, 91 pages, prix : 16 €

Etoiles : stars-3-0__V7092079_.gif

Crédit photo couverture © Mark Crick et éd. BakerStreet

Partager cet article

Repost 0

commentaires

WILLIAN 10/01/2010 22:49


C EST UN LIVRE MAGNIFIQUE A GARDER J ADORE 


Theoma 20/12/2009 16:45


Surprenant mais pas ma cup of tea... ;-)


Hambre 20/12/2009 13:40


Je disais de ce livre justement qu'il me faisait pense un peu à la Bible (car je suis en train de faire mon caté) !!!


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -