Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 06:37

 

le-vase-ou-meurt-cette-verveine.jpgJoseph et Zika ont 77 ans chacun ou presque, et 56 ans de mariage. Ils s'aiment comme au premier jour, malgré les difficultés de la vie. Gens de peu, ils ne peuvent faire face quand la maladie vient frapper Zika, et sont contraints de laisser leurs enfants prendre les choses en main. Faute de place et par commodité, Zika sera hébergée par sa fille Isabelle, dans son minuscule appartement parisien, qui a l'avantage d'être proche d'un hôpital et de médecins spécialistes qui pourront soigner son cœur ; Joseph lui rejoindra son fils Gauthier et sa belle-fille, ainsi que leurs enfants dans le sud-ouest. C'est leur première séparation, qu'ils espèrent brève. Ils s'écrivent de tendres lettres, belle correspondance à l'ancienne où ils se disent tout leur amour, mais aussi leur rage d'être séparés, et ils observent peu à peu les failles de leurs enfants.

Quels propos justes et touchants dans cette correspondance ! J'y aurais bien vu mes grands-parents, et j'ai souvent été émue (chut, j'ai parfois pleuré comme une madeleine). Pourtant, j'ai eu énormément de mal à adhérer à ce postulat de départ, sur lequel tient le roman : la séparation. Qu'importe qu'ils soient un ou deux dans une chambre qui contient un lit double, ça ne tient pas tout cela ! Mais il faut continuer sa lecture, pour voir le roman prendre des tournures totalement inattendues, un revers glaçant qui vient figer le lecteur, et une fois les personnalités des enfants approfondies, la relation frère-soeur, réaliser que tout se tient, et que c'est d'une perversité et d'une violence inouïe.

Ce roman offre de nombreuses pistes de réflexion, sur la vieillesse, la perte d'autonomie, la connaissance que l'on croit avoir de ses enfants, sur l'amour maternel et le rapport mère-fille, la famille recomposée à travers l'histoire de Gauthier, le fils (plus attendu, un indice laissant deviner assez tôt le ressort, mais offrant néanmoins de très beaux passages sur le lien qui unit une belle-fille et son beau-père), réflexions sur le rapport grands-parents / petits-enfants, notamment quand l'un n'est pas du même sang, et j'en oublie sans doute.

Un très beau roman épistolaire qui, s'il commence comme une belle histoire d'amour douce et surannée, prend au fil du temps qui s'égrène (les saisons rythment la correspondance du couple) une tournure dérangeante et saisissante. Il faut tourner la dernière page pour réaliser combien la construction était habile. Le lecteur n'en sort pas indemne, et c'est tant mieux.

 

 

Belfond, août 2012, 220 pages, prix : 18 €

Etoiles : stars-4-5__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : © éd. Belfond

Partager cet article

Repost 0

commentaires

clara 25/10/2012 08:10


je suis contente, tu as aimé !

Jules 24/10/2012 18:23


4 étoiles et 1/2, je note et je vérifie tout de suite sa dispo par ici!!

Laure 24/10/2012 18:38



c'est très subjectif tu sais, pourtant au départ j'avais beaucoup de mal, trouvant le noeud initial pas crédible, mais j'ai persévéré, et je pense que ce livre ne
prend toute sa force que sur sa fin... Maintenant il me semble avoir lu quelques critiques négatives ou fort mitigées, donc... à voir...



Mango 24/10/2012 13:02


Tu as réussi à m'intriguer et à me donner envie de lire  ce livre alors que ce n'était pas du tout gagné au départ! 

Sandrine(SD49) 24/10/2012 07:46


J'aime beaucopu les histoires avec des personnes âgées, je note, d'autant plus qu'il est à la bibliothèque et je prépareai mon mouchoir ;-)

yueyin 23/10/2012 21:47


Ton article a réussi à me tenter alors que je ne l'aurais pas pensé au départ... Vu comme ça, je tenterai !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -