Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 10:44

Traduit de l’américain par Brice Matthieussent

 

les-jeux-de-la-nuit.jpgBien que Jim Harrison soit l’un des plus grands écrivains américains actuels, j’avoue, je ne l’avais encore jamais lu avant ce recueil de trois nouvelles. Elles donnent d’ailleurs une excellente idée de l’écriture et du talent de l’auteur.

J’ai beaucoup aimé la première nouvelle, La fille du fermier,  l’histoire de la jeune Sarah qui grandit dans le Montana et s’éveille peu à peu à la sensualité, de son amitié avec le vieux Tim, et la volonté farouche de la jeune fille de se venger du drame qui lui arrive une nuit de fête. Les lieux, les paysages, le climat, l’atmosphère tiennent une grande place dans ce récit, comme un personnage à part entière de l’histoire. Cette première nouvelle m’a vraiment donné envie de découvrir davantage cet auteur.

En revanche les deux nouvelles suivantes m’ont moins plu : Chien Brun, le retour suppose que le personnage est déjà apparu ailleurs, et ses préoccupations libidineuses et alcooliques m’ont assez vite lassée. Je n’ai pas accroché du tout. La dernière nouvelle, qui porte le titre du livre, retraçant l’histoire de Samuel qui se transforme en loup-garou les nuits de pleine lune suite à une morsure de louveteau m’a moyennement plu également.

Trois novellas (longues nouvelles ou courts romans), trois personnages forts et hors du commun, un résultat de lecture mitigé pour moi mais qui me donne néanmoins l’envie de garder un œil sur cet auteur !

 

Lu dans le cadre du Club Testeurs d’Amazon.

 

Flammarion, septembre 2010, 333 pages, prix : 21 €

Etoiles : stars-3-0__V7092079_.gif

Crédit photo couverture : nuit de pleine lune @Clive Druett ; Papilio / Corbis

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Romans étrangers
commenter cet article

commentaires

Melanie B 19/05/2011 16:27



Désolée pour mon silence, je n'ai pas été très présente sur les blogs ces dernières semaines, mais ça va revenir (enfin j'espère). Moi aussi, je t'aurais conseillé le très beau "Dalva" (que je
rapprocherais pour le thème du magnifique "Cantique des plaines" de Nancy Huston) et sa suite, ("La route du retour" je crois, mais faudrait que je vérifie).



Laure 19/05/2011 22:33



euh..mais tu n'as absolument pas à t'excuser ! Je garde "dalva" en mémoire....



cathe 13/05/2011 08:46



J'adore Jim Harrison mais j'ai été déçue par ce recueil. Lis plutôt "Dalva" ou "Retour en terre", etc...



Laure 14/05/2011 17:54



Je  vais garder ton conseil en mémoire si je décide de recroiser Harrison à la bibli par exemple ;-)



clara 13/05/2011 07:06



Bon, vu ton avis,je passe...



Laure 14/05/2011 17:53



je crois qu'il vaut mieux suivre l'avis de Cathe en se rabattant sur ses autres romans !



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -