Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 07:10

Illustrations d'Alan Mets


pozzis1.jpgVoici une curieuse nouvelle série pour la jeunesse (dès 7 ans), dans laquelle l'auteur a créé un monde imaginaire avec ses codes, ses règles, mais surtout ses fantaisies, et qui par le biais de petits animaux étonnants (sympathiques illustrations d'Alan Mets!) aborde des sujets éternels tels que l'amitié, la confiance en soi, la vieillesse, la mort....

Les Pozzis se veut une référence à un lieu homonyme de Corse, où la verdure et les lacs prennent toute la place dans le paysage, beauté et sérénité... Humour aussi donc, même si pour ma part j'avoue avoir assez peu perçu les références « corses ».


Les deux premiers tomes ont paru simultanément, afin sans doute de s'installer rapidement dans l'histoire et de donner l'envie de connaître la suite. Chaque volume reprend à son début les dix petites choses à savoir pour se promener au pays des Pozzis : ils vivent dans un pays tapissé de mousse verte, avec de nombreux lacs qu'ils traversent en construisant des ponts, les Pozzis sont des petits êtres d'une vingtaine de centimètres, qui ont la possibilité de changer la couleur de leur robe à volonté, ils ont une seule corne mais peuvent s'en fabriquer des fausses pour faire joli, ils vivent chacun dans une grotte, ne mangent que du potage, les bébés ne le sont que pendant quinze jours maximum, ils sont vieux à partir de 109 ans et à cet âge leur robe devient noire, mais ils peuvent vivre jusqu'à 207 ans, ils sont tous musiciens, leur chef a une robe noire à fils d'argent, et à la lisière de leur pays, il y a le Lailleurs, mais personne ne s'y aventure parce que ça fait trop peur.


Le ton est donné. Le premier tome met l'accent sur un personnage nommé Abel, petit Pozzi un peu perdu et pas doué, dont tout le monde se moque. Abel se met à frissonner, ce qui est un signe... il va voir le chef car il sent que quelque chose se prépare : et s'il avait ce Don si rare de « l'extralucideur » ? Petite histoire d'aventure et de suspense où notre Pozzi maladroit et malmené va reprendre confiance en lui grâce à l'attention que lui accorde le chef, face à ce don précieux qu'il semble avoir.


les-pozzis2.jpgLe deuxième tome s'axe sur le personnage du Chef, Capone. Après un rappel des dix choses à savoir sur le pays des Pozzis, l'action reprend où elle s'était arrêtée dans le tome 1, autrement dit la veille dans l'histoire. Mais Abel a beaucoup changé depuis qu'il est devenu « extralucideur » et voilà qu'Adèle délaisse son Antoche pour s'intéresser de plus près à lui. C'est jour de Récréation au pays des Pozzis, tout le monde s'amuse, mais Abel, grâce à son don, sent que quelque chose ne va pas dans la grotte du chef : et si Capone, très âgé, devait mourir ?


C'est une série pleine de fantaisie et de magie douce et simple pour les plus jeunes, mais je ne suis guère convaincue... A vrai dire je ne vois pas bien où l'auteur veut en venir, il me semble que ces deux premiers volumes ne sont que l'aube d'une grande histoire (il va forcément se passer quelque chose avec ce Lailleurs que tout le monde craint ?), et considérés seuls ils me paraissent trop incomplets, je reste sur ma faim en lisant un seul volume. Je ne suis  hélas pas séduite plus que cela par ce monde, malgré son originalité. 

Mosquito ne semble pas vouloir les lire, donc je n'ai pas d'avis d'enfant pour le moment !


L'Ecole des Loisirs, collection Mouche, janvier 2010,

tome 1 : 76 pages, prix : 8,50 €

tome 2 : 80 pages, prix : 8,50 €

Etoiles : stars-3-0__V7092079_.gif

Crédit photo couverture : Alan Mets et l'école des loisirs.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clarabel 31/03/2010 21:53



ma fille a lu les deux tomes et elle a franchement beaucoup apprécié. je n'ai pas eu le temps d'en discuter plus avec elle, mais j'en parlerai probablement sur le blog.


(nous avons lu le premier livre ensemble, pour le deuxième elle l'a lu toute seule et m'a raconté l'histoire dès le lendemain matin)


dois-je préciser qu'elle est impatiente d'avoir la suite ?!?



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -