Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 15:04

 

zazie-deteste-la-maitresse.jpgUn nouveau Mademoiselle Zazie ! Une fan à la maison, même si elle a bien grandi, et une série qui cartonne toujours auprès des CP-CE1 au travail depuis qu'un titre était dans la sélection des Incorruptibles je ne sais plus quelle année. Eux aussi ils grandissent, mais ils restent fidèles à Zazie et Max ! Il faut voir leurs yeux pétiller quand ils en découvrent un nouveau à la bibliothèque !

 

La maîtresse de Zazie et Max est malade (d'ailleurs sur le dessin, elle est toute verte avec un plein de points rouges sur la figure, pas en bon état du tout la maîtresse), arrive donc une remplaçante, Mademoiselle Mirette, qui elle, est très jolie. La parfaite pin-up. Mademoiselle Zazie « la trouve aussi jolie que les dames de la télé qui sont belles même quand elles sont bêtes » (les potiches en prennent plein les dents!) Mais ce qui contrarie vivement Mademoiselle Zazie, c'est que Max est comme envoûté par cette belle maîtresse, raide dingue amoureux, il en devient tout chose, et bien sûr ne s'intéresse plus du tout à son amoureuse officielle. Et même, « je te divorce » lui dit-il. Ce qui vaut une jolie page où la maîtresse qui a intercepté le billet explique que « ce qui est nul, ce n'est pas le divorce [comme le pensait Zazie], c'est l'amour qui s'arrête. Mais bon, quand l'amour s'arrête, il s'arrête. C'est comme ça. Personne n'y peut rien. »

Mais Zazie n'a pas dit son dernier mot et entend bien reconquérir l'amour de son petit Max !

Un petit roman sur la jalousie, sur l'admiration des petits élèves envers leur (jolie) maîtresse, et sur l'amour qui vous chamboule tout à l'intérieur (Max ne peut même plus manger ses frites à la cantine!)

Beaucoup d'humour et de détails dans l'illustration viennent compléter ce petit texte. Même si je ne retrouve pas toujours le charme des premiers Zazie, allez, ça reste une valeur sûre pour les petits cadeaux aux enfants de 6-8 ans.

 

Nathan, coll. Premiers romans, mai 2012, 29 pages, prix : 5,60 €

Etoiles : stars-3-5__V45687331_.gif

Crédit photo couverture : © Delphine Durand et éd. Nathan.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Theoma 15/05/2012 18:30


je suis une grande fan de Zazie et tout particulièrement de Lenain.

Clarabel 14/05/2012 10:03


(Tu es trop clémente !) ;)

Clarabel 13/05/2012 17:56


Même effet à la maison ! C'est toujours un régal de retrouver cette petite Zazie et son super copain dont le petit billet nous a fait pousser des cris de stupéfaction... le goujat ! :)

Laure 13/05/2012 19:37



Le goujat, oui ! Mais j'adore sa formule : "Je te divorce" ! Dit comme ça, ça ne
pouvait pas vraiment être vrai hein



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -