Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 06:05

 

Avec Kristin Scott Thomas, Sergi Lopez, Yvan Attal

Durée : 1h25

 

partir.jpg

 

Le synopsis d'Allociné :

Suzanne a la quarantaine. Femme de médecin et mère de famille, elle habite dans le sud de la France, mais l'oisiveté bourgeoise de cette vie lui pèse. Elle décide de reprendre son travail de kinésithérapeute qu'elle avait abandonné pour élever ses enfants et convainc son mari de l'aider à installer un cabinet. A l'occasion des travaux, elle fait la rencontre d'Ivan, un ouvrier en charge du chantier qui a toujours vécu de petits boulots et qui a fait de la prison. Leur attraction mutuelle est immédiate et violente et Suzanne décide de tout quitter pour vivre cette passion dévorante.

 

Le film s'ouvre sur un coup de feu, qui nous dit donc la fin, enfin pas totalement, on a une chance sur deux. Il faut donc remonter l'histoire. Ce n'est au final qu'une banale histoire d'adultère compliquée par un mari possessif et manipulateur, mais qui tient par la force de l'interprétation de Kristin Scott Thomas, qui porte à la perfection cette passion amoureuse et sa difficulté à la vivre. L'ensemble est classique et se laisse voir, sans apporter d'originalité particulière, c'est déjà beaucoup vu et revu. La fin est pour moi décevante, car elle n'ose pas aller au bout et s'arrête avant les conséquences...

 

(bon, pour faire le repassage, c'était pas mal)

 

KST-SLopez-Partir.jpg

 

 Kristin Scott Thomas et Sergi Lopez © Pyramide Distribution

 

 

Etoiles : stars-3-0__V7092079_.gif

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans mes soirées DVD
commenter cet article

commentaires

mango 03/08/2010 15:25



Très drôle ton allusion au repassage! C'est souvent à ce moment-là que je me passe un DVD en effet! :)



Laure 03/08/2010 20:24



il faut bien rendre la tâche un peu plus attractive... ou un peu moins pénible au moins


et puis en général je ne sais pas comment je me débrouille, mes piles de linge collent avec la durée du film !



Richard 03/08/2010 13:17



Et quand on n'a pas de repassage ????



Laure 03/08/2010 20:23



alors il faut être fan de K Scott-Thomas, sinon, bof... !



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -