Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 17:39

poil-au-nez-copie-1.jpgAngel a 16 ans et vit seul avec sa mère, et curieusement il n’apprécie pas trop de se faire réveiller ce matin du 31 décembre 2009 par sa bande de potes qui entend bien passer la journée et le réveillon avec lui, tous ensemble. Angel, encore en pyjama, un vieux truc moche à rayures (mais qui a une histoire), va accepter de sortir comme ça dans les rues pour délirer un peu avec les copains. Pourtant, le cœur n’y est pas, car Angel ce jour-là a un rendez-vous important, un rendez-vous mystérieux qu’il attend depuis dix ans : une boîte blanche à ouvrir le 1er janvier 2010 à zéro heure zéro minute précisément.

Au fil du texte et de cette journée du 31 décembre 2009, on remonte avec Alex dix ans en arrière, le 31 décembre 1999, jour de la mort de son père. Ce père adoré, à l’humour imbattable, son père et sa sacrée moustache, fièrement portée aussi par Angel aujourd’hui. Dans son récit, Angel s’adresse à son père et le lecteur chemine avec lui, ému, du bonheur familial au drame de la disparition, au chagrin et à la douleur de l’absence, jusqu’à la reconstruction. C’est émouvant, touchant, parce que chaque phrase est bien choisie et juste. Et c’est très fort aussi, parce que malgré tout c’est drôle, enjoué, vivant.

Encore une belle pépite de littérature jeunesse comme je les aime !

 

J’avais déjà beaucoup aimé Joyeux ornithorynque, son précédent (et premier je crois) roman, je n’avais pas fait de billet (parce que parfois aussi je suis très fainéante), je vous renvoie à celui de Clarabel !

 

Cécile Chartre est née à Pau en 1971, et elle travaille comme bibliothécaire jeunesse à Jurançon, dans les Pyrénées-Atlantiques.

 

Un coup de cœur pour Marie, pour Gaëlle, pour Mel de la soupe de l’espace et l’avis de Clarabel, …

 

Rouergue, coll. DoAdo, janvier 2010, 90 pages, prix : 6,50 €

Etoiles : stars-4-5__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : © Frank Secka et éd. du Rouergue.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Livr'ados
commenter cet article

commentaires

TITIVILLUS 31/03/2010 09:56



Sur le blog ci dessus j'ai recensé un certain nombre de mots de la sphère du livre et de l'écrit  qui  me posent problème (dont certains concernent la bibliothéconomie ...)et aussi
quelques résultats de recherche ....peut-être avez vous des réponses ,


Cordialement .


TITIVILLUS



bouma 21/03/2010 13:22


il fait parti de ma LAL vu les nombreuses bonnes critiques et la tienne me conforte dans le fail de devoir le lire et très rapidement.


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -