Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 16:43

rien-que-du-bonheur.jpgJ’ai lu il y a quelques années déjà quelques uns des romans de Laurie Colwin, et me souviens avoir bien aimé une épouse presque parfaite et Famille, tracas & cie, plutôt qu’une vie merveilleuse, qui n’était pas mon préféré. L’auteur est décédée jeune (1944 – 1992), et l’on peut remercier les éditions Autrement d’avoir publié l’intégralité de son œuvre. Parmi d’autres romans, il y a aussi quelques recueils de nouvelles. Rien que du bonheur est l’avant dernier publié (2006), le dernier étant Intimités (2008) qui sortira en poche fin août 2010.

Cet avant-dernier titre est donc un recueil de 8 nouvelles hétéroclites, datant des années 70, et pouvant donner l’impression d’être un peu datées, ou rassemblées comme ça, histoire d’offrir aux fans quelques trouvailles supplémentaires (Clarabel appelle ça les fonds de tiroir dans son billet je crois !). C’est en effet l’impression que ce recueil peut donner, je suis restée souvent sur ma faim, trouvant certaines nouvelles sans aucun intérêt, d’autres plus touchantes, ou amusantes. Impression de déjà vu aussi : la nouvelle « rien que du bonheur » me rappelait le roman « une vie merveilleuse » : il semble en effet qu’elle en ait été une première esquisse.

Peut-être n’était-il pas judicieux de vouloir à tout prix tout publier de l’auteur, d’autant que comme beaucoup, je la trouve bien meilleure dans ses romans. J’avais un temps commencé Intimités, autre recueil de nouvelles, et m’y étais tant ennuyée que je l’avais abandonné. Point trop n’en faut, sans doute. A grappiller peut-être, à l’occasion.

 

 

Le billet de Clarabel : ici

 

Existe aussi au Livre de Poche, mars 2010, prix : 6€

 

rien-que-du-bonheur-poche.jpg

 

Autrement Littératures, oct. 2006, 114 pages, prix : 13 €

Etoiles : stars-3-0__V7092079_.gif

Crédit photo couverture : éd. Autrement

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Romans étrangers
commenter cet article

commentaires

niki 05/08/2010 17:50



de laurie colwin, je ne connais que "accidents", c'était poignant et assez acerbe, cela m'avait beaucoup plu - j'ai toujours eu envie de découvrir d'autres livres de cette auteure trop tôt
disparue, mais ma PAL est déjà si monstrueuse (et bancale !)



Vero 29/07/2010 10:29



C'est vrai, c'est un peu bizarre mais finalement, c'est quand même une jolie maladie!



Laure 29/07/2010 10:33



oui :-)



cathe 28/07/2010 12:48



Tout pareil que ma camarade Sylire... ;-)



Vero 28/07/2010 11:56



Au sujet du blog-it: ben au moins tes enfants auront lu leurs classiques ;-)



Laure 28/07/2010 13:06



oui, mais ils sont un peu malades quand même non ? ;-)



sylire 27/07/2010 23:18



Bon, je ferai l'impasse sur celui-ci si je veux continuer avec Laurie Colwin. Moi, j'avais beaucoup aimé "accidents" et "comment se dire adieu" (tous deux lus avant le blog). En revanche je
n'avais pas apprécié du tout "une vie merveilleuse".



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -