Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 15:15

Traduit de l’anglais par Christophe Mercier

 

rupture.jpgÇa commence comme un sombre fait divers : un jeune enseignant ouvre le feu en pleine réunion, tue trois élèves et un enseignant, avant de retourner l’arme contre lui. Drame de la vie moderne comme on semble en voir de plus en plus aux infos, diront certains. L’affaire est claire : le meurtrier est identifié, et il s’est donné la mort. Ce n’est pas l’avis de Lucia May, enquêtrice qui essaie de comprendre pourquoi Samuel Sjajkowski, ce jeune prof d’histoire, en est arrivé là. Et ce qu’elle va entendre (le roman est pour beaucoup constitué de transcriptions d’auditions de témoins, livrées telles quelles, dans leur expression naturelle proche de l’oralité et propre à chaque personne interrogée), ce qu’elle va entendre donc, fait froid dans le dos. Harcèlement, acharnement, persécution, on ne peut qu’avoir envie de se révolter pour faire entendre la vérité. Mais que faire quand un chef d’établissement étouffe et couvre les faits pour ne pas faire de vagues, histoire de ne pas manquer de subventions ?

Parallèlement à l’enquête que ses supérieurs tentent tout autant d’étouffer au plus vite, c’est la situation de Lucia qui est mise à jour, entourée dans son quotidien professionnel de collègues et d’un supérieur tous misogynes, qui n’hésitent pas à user d’intimidation et d’atteintes sur sa personne.

Des faits « divers » proprement abominables qui dénoncent à quel point également notre société va mal, à travers la violence scolaire et des subversions intolérables. Pour son premier roman, Simon Lelic a frappé très fort !

 

Ils l’ont aimé aussi :  Hannibal le lecteur, Ankya, Yv, mlle curieuse, …

 

Ed. du Masque, avril 2010, 304 pages, prix : 19 €

Etoiles : stars-4-0__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : © WE-WE et éd. du Masque

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Polars - Thrillers
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -