Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 20:37

 

tout-pres-le-bout-du-monde.jpgCe livre semble avoir été lu et aimé par l'intégralité de la blogosphère, et je ne m'y intéressais pas spécialement, n'ayant pas du tout aimé le premier roman de l'auteure, Dis oui, Ninon. Mais quand même, une telle unanimité, je l'ai embarqué à la bibliothèque … pour ma fille (il est publié dans une collection ados). Et ça tombe bien, elle ne savait pas quoi lire en vacances... Elle l'a avalé en deux jours, « c'est pas ma faute si ça se lit trop vite » , et elle m'a tellement parlé de Gogolito, que forcément, j'ai enchaîné moi aussi les deux jours suivants.

 

Le bout du monde est le nom d'une ferme perdue au fin fond de nulle part, tenue par Marlène, qui accueille des enfants et adolescents cabossés par la vie. Elle a une technique bien à elle pour leur faire reprendre pied : écrire chaque jour quelques lignes dans un cahier. Ainsi alternent trois voix au style très différent (et que distinguent aussi trois polices de caractères différentes), celles de Solam, violente et arrogante, mais qui cache un grand cœur et une bonne dose d'intelligence, de Jul (Djoule), qu'on devine battue par son petit copain mais toujours amoureuse, et de Malo, le plus jeune (dit aussi Boule Puante, ou encore Gogolito), qui rêve de retourner vivre chez Cynthia, qu'on pourrait imaginer être sa mère, sauf que c'est pas si simple.


Chacun de ces trois personnages a sa voix propre, et petit à petit, au fur et à mesure des bribes offertes, le lecteur va comprendre les raisons de leur présence chez Marlène. Une Marlène « famille d'accueil » qui a elle-même ses bleus à l'âme, qui écrit elle aussi chaque soir, même si son texte n'est pas donné à lire.

Les cœurs sensibles vont apprendre à se rouvrir, et ces trois jeunes qui ne s'apprécient guère au départ vont se trouver liés bien plus qu'ils ne l'imaginaient. On s'attache très vite aux personnages, alors oui c'est un peu facile et rapide, mais le ton y est juste et l'on s'y sent bien, dans cette intimité partagée. On peut regretter de ne pas avoir au final toutes les clés (même si on en a beaucoup, on ne sait rien de la mère de Malo par exemple) mais l'ensemble est sympathique et finement observé.

 

L'avis de ma grande de 14 ans et demi : c'est trop bien, c'est un peu niais mais c'est trop marrant.

Pour ma part, j'ai surtout aimé nos échanges autour de Gogolito !

 

À conseiller dès 13 ans.

 

Flammarion, coll. Tribal, novembre 2010, 508 pages, prix : 10 €

Etoiles : stars-4-0__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : © Pauline Daniel / Picturetank / et éd. Flammarion


Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Livr'ados
commenter cet article

commentaires

ribault 23/09/2011 21:20



rebonjour laure


effectivement, la piste de ce livre est très à propos. les jeunes qui viennent en classe relais sont très proches des personnages de ce livre. j'en profite pour te demander si tu as une amie
blogueuse passionnée par les pièces de théâtre pour ados..quand on tient un bon réseau..il est bon de creuser n'est ce pas :+)..au plaisir et bon weekend, sophie



Sophie 21/05/2011 13:52



Ca continue à m'intriguer, on la voit partout, Maud Lethielleux ! Je n'ai jamais lu que J'ai 15 ans et je ne l'ai jamais fait, bien sans m'avoir marquée non plus. Bon, je sais quoi lire
cet été !



Finette 10/05/2011 20:09



Je l'ai beaucoup aimé : les 3 voix, 3 écritures, Marlène et sa patience, les 3 personnages blessés par la vie qui réapprennent à s'aimer, à aimer, à vivre ensemble...


Je me souviens bien de ton billet sur "Dis-oui Ninon", il m'avait marquée.



saxaoul 10/05/2011 09:23



Ce livre a été un vrai coup de coeur pour moi et surtout, j'aime beaucoup la première de couverture !



Laure 10/05/2011 13:09



c'est vrai que la couv est belle, avec une belle idée d'ouverture ...



clara 10/05/2011 08:35



zut, j'ai gardé des moufles...



Laure 10/05/2011 13:10



bah c'est marrant il n'y a que dans le 2ème message, dans le premier tes doigts n'ont pas fourché ;-) (mais comme ton 2ème message est plus complet, je laisse les
deux ?)



clara 10/05/2011 08:34



Comme tpi, j'aurai bine aimé en savoir plu sur la mère de Malo . Ce livre m'a touchée !!!



clara 10/05/2011 08:33



Comme toi, j'aurai bien aimé en savoir plus sur la mère de Malo...



Sandrine(SD49) 10/05/2011 07:52



Coup de coeur pour moi ! cela me surprend que ta fille trouve ça niais



Laure 10/05/2011 13:08



je pense que "niais" n'est pas le bon mot, en tout cas sur l'ensemble du livre.


J'ai "sectorisé" ce livre en romans ados à la bibliothèque, sur la foi de sa collection éditoriale, mais sur la blogosphère je n'avais lu que des avis de lecteurs
adultes. J'ai donc demandé à ma fille si j'avais bien fait de le mettre en ados ou si j'aurais dû le mettre en adultes, et c'est là où elle m'a répondu "ados bien sûr" car je pense que par niais,
elle entendait la simplicité des dialogues, l'oralité du vocabulaire (en particulier Solam envers Malo), les préoccupations ados des personnages, elle voulait sans doute dire que ce n'était pas
très ardu et littéraire comme style.. Et elle a bcp aimé la moquerie (finalement attachante et affectueuse !) envers Malo, cherchant d'autres "Mongolito" partout autour de nous :-)



Leiloona 10/05/2011 07:49



Sympa aussi d'avoir l'avis d'une ado ! ;)



Laure 10/05/2011 13:02



Pas très facile de la faire parler, mais elle a aimé c'est sûr, car après elle ne voulait que des livres du même genre, et au détour d'une bouquinerie de vacances où
rien ne lui plaisait, elle a fini par choisir l'histoire de Pi, de Yann Martel, pas vraiment le même genre


(et pas trouvé sur place d'autres livres de Maud Lethielleux)



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -