Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 13:03

 

trois-baisers.JPG

 

Il y a des bonnes fées penchées sur ce blog. Il y a sans doute aussi quelques oiseaux de mauvais augure, mais ceux-là, je les laisse croasser tous seuls. Des bonnes fées disais-je, silencieuses et invisibles, mais fidèles, toujours.

A peine ma fille partie en Allemagne et les histoires de mon fils musicien écrites ici, je recevais ce petit roman de Maïté Bernard qui traite d'adolescents musiciens partis en Allemagne dans le cadre d'un échange d’orchestres de lycéens. Avouez que c'est troublant. D'autant qu'en allant voir la date de sortie prévue du livre, je n'ai pu que constater qu'il était sorti il y a presque un an déjà. Maïté Bernard n'est pas rancunière, car je n'ai toujours pas lu le précédent polar qu'elle m'a envoyé. Un petit mail de remerciement et je découvre avec amusement que c'est une histoire de mails perdus à la sortie du livre, une session de rattrapage, et un hasard de calendrier, ma fille n'a rien à voir là-dedans (vous verrez ce roman sur d'autres blogs aussi). N'empêche que dans ce roman comme dans mon home sweet home, le chat s'appelle Caramel, et il y a un ado qui se prénomme Jean-Baptiste. Alors laissez-moi croire à mes belles histoires

 

Marie-Liesse a 16 ans, le bac tout juste en poche, et elle part pour Berlin avec quelques camarades dans le cadre d'un échange de lycéens musiciens. Sa correspondante, Louise, est très sympathique, tous ces jeunes semblent très bien s'entendre, et entre quelques répétitions, ils visitent la ville avec l'insouciance et la joie qui est celle de leur âge.

Pourtant, bien des choses viennent troubler Marie-Liesse. Il y a déjà ce grand frère en prison, Wallerand, condamné pour avoir frappé sa copine tombée alors contre un radiateur, laquelle est dans le coma depuis plus de deux ans, ce frère quelle refuse de voir depuis, et à qui elle n'a toujours pas écrit, ne serait-ce qu'une carte postale. Serait-ce le moment ? Et puis il y a ce premier baiser, celui de sa meilleure amie Adèle, pourquoi ? Elle ne le souhaitait pas ! Et le père de Louise, ce bel homme à qui elle semble plaire, qui trouble un jeu de la séduction au revers déplaisant, et enfin Valentin, à qui elle va demander un service qui pourrait bien se transformer en autre chose...

Ce roman est la suite de Un cactus à Versailles, mais il peut se lire tout à fait indépendamment. Maïté Bernard réussit le tour de force d'aborder un grand nombre de thèmes qui chacun se font une place dans le récit sans que cela soit artificiel. Au détour des balades des jeunes, on réapprend l'histoire de Berlin, son Mur et les deux Allemagne, on sourit aux relations amicales, aux prémices des relations amoureuses, on a envie de bondir lors de scènes dérangeantes, et pourtant Marie se fraie son chemin entre peur et sincérité, avec la fraicheur de la jeunesse mais aussi le sérieux qui convient quand elle se trouve confrontée à une situation qui lui déplait. Un bel ensemble, qui devrait toucher les adolescents avec une écriture au plus proche de leur quotidien.

 

Un roman qui sait mêler les sujets graves aux plus légers et qui bien évidemment finit bien !

 

Syros, coll. Tempo +, mai 2010, 258 pages, prix : 5,95 €

Etoiles : stars-4-0__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : © Bruno Gibert

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Livr'ados
commenter cet article

commentaires

Karine:) 15/04/2011 02:41



J'avais beaucoup aimé le cactus et j'aime la plume de l'auteure.  Je lirai donc celui-ci avec plaisir quand je tomberai dessus.  



alain 11/04/2011 16:20



J'aime beaucoup ce qu'écrit Maïté Bernard.



yueyin 10/04/2011 20:13



Je l'ai prêté à mon ado-de-retour-de-Berlin et comme je le pensais elle a beaucoup aimé (et l'a fini pratiquement dans la nuit Ahem !)



Laure 10/04/2011 21:16



La mienne revient de Bavière (Hof, près de Dresden / Nüremberg) vendredi, je lui donnerai à son retour (mais après 15 h de car, j'espère qu'elle ne le finira pas
dans la nuit !)



Leiloona 10/04/2011 17:15



J'avais lu le permier, le second me fait donc de l'oeil ! ;)



Laure 10/04/2011 21:18



et moi ça m'a donné envie de découvrir le premier ! :-)



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -