Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 15:44

tuer-le-pere.jpgJoe Whip vit dans la banlieue de Reno, au Nevada, en 1994, il a quatorze ans quand il est fichu à la porte par sa mère et son compagnon qu’il ne voit pas d’un bon œil. Doué pour la magie, Joe va se trouver un mentor auprès de Norman Terence, qui va lui apprendre à devenir un maître en la matière, ainsi qu’un excellent tricheur au poker. Norman et sa compagne Christina vont devenir les parents de substitution de Joe.

 

Au départ, j’ai eu l’impression de lire une fable écrite pour les enfants : phrases courtes, vocabulaire simple, point de termes alambiqués comme d’habitude l’auteur en a le secret. Mais j’ai aussi très vite trouvé que c’était creux : comme si on ne me proposait qu’un résumé simplifié de l’histoire. J’ai eu envie d’abandonner, et puis cent cinquante pages très aérées, allez qui sait, ça allait peut-être s’améliorer ? Je me suis ennuyée du début à la fin, seule la brièveté de l’ouvrage m’a conduite à aller au bout, histoire d’y croire encore.

Et je ne sais même pas quoi en dire, ce n’est pas franchement mauvais, ce n’est pas franchement bon non plus, c’est juste sans intérêt. Du Nothomb allégé qui tient plus du rituel que de la création. Avec une sacro sainte scène psychédélique centrale pour cultiver le mythe, une vague sauce psy pour justifier le titre, et zou, c’est oublié.

Emprunté à la bibli, ça ne m’a rien coûté, mais je crois que même l’effort de lecture, je ne le ferai plus désormais pour cet auteur.

 

Albin Michel, août 2011, 150 pages, prix : 16 €

Etoiles : stars-2-0__V45687805_.gif

Crédit photo couverture : © Miss.Tic / Adagp, Paris 2011, d’après la photographie originale de Marianne Rosenstiehl ; et éd. Albin Michel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Un autre endroit... 23/11/2011 16:39


Pas du tout envie de lire ce livre. Les deux derniers étaient vraiment trop ratés !

Laure 23/11/2011 20:49



Il y a tellement d'autres livres à découvrir ! (je continuais à la lire dans l'espoir qu'elle en ressorte un bon, mais là encore, bof).



bladelor 23/11/2011 12:28


J'ai eu une péridoe Nothomb où j'ai dévoré plusieurs de ses romans les uns à la suite des autres. Certains m'avaient énormément plu, d'autres un peu moins. Puis j'ai été écoeurée par un de ses
derniers et par cette méchanique de sortir un nouveau roman chaque année, bref, je ne la lirai plus non plus je crois.

Laure 23/11/2011 20:38



Il y a eu du très bon, et du très moyen, et le côté "métronome" a engendré une grande lassitude :-)



clara 23/11/2011 09:20


Je n'ai jamais lu cette auteure ( qui "pond" un livre de façon régulière)et ça ne sera pas encore pour demain...

Laure 23/11/2011 09:49



ben je l'aimais bcp à ses débuts, alors forcément, j'ai eu envie de suivre ce qu'elle faisait. Mais pas mal d'années maintenant que la déception est au rendez-vous,
alors stop ! (cf ma réponse à Sandrine)



Sandrine(SD49) 23/11/2011 07:15


Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu cet auteur et j'ai bien aimé, au contraire de toi cela m' a même donné envie de découvrir certains de ses anciens titres

Laure 23/11/2011 09:48



Oui, j'ai vu que ce dernier opus était accueilli de façon mitigée, mais souvent meilleure que les précédents : moi je le trouve vraiment trop "light". En même temps
j'ai lu tous ses titres et je ne retrouve pas l'originalité et la force de quelques uns de ses anciens. Elle me déçoit d'année en année, maintenant stop, je n'adhère plus à ce cinéma de sortir un
bouquin à date fixe juste pour faire parler de soi. (euh comment ça j'ai l'air énervé ? lol ) J'ai donné pendant vingt ans, suffit Nothomb. Sauf le jour où on m'annoncera qu'elle sort un
méga pavé de 700 pages en mars, là je serai vraiment curieuse.



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -