Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 07:00

 

Avec une Pléïade de têtes d'affiches françaises : Catherine Deneuve, Jean-Paul Roussillon, Mathieu Amalric, Anne Consigny, Melvil Poupaud, Emmannuelle Devos, Chira Mastroianni, etc.

 

Durée : 2h25

 

conte-de-noel.jpgLe synopsis :

"À l'origine, Abel et Junon eurent deux enfants, Joseph et Elizabeth. Atteint d'une maladie génétique rare, le petit Joseph devait recevoir une greffe de moelle osseuse. Elizabeth n'était pas compatible, ses parents conçurent alors un troisième enfant dans l'espoir de sauver Joseph. Mais Henri qui allait bientôt naître, lui non plus, ne pouvait rien pour son frère - et Joseph mourut à l'âge de sept ans. Après la naissance d'un petit dernier, Ivan, la famille Vuillard se remet doucement de la mort du premier-né. Les années ont passé, Elizabeth est devenue écrivain de théâtre à Paris. Henri court de bonnes affaires en faillites frauduleuses, et Ivan, l'adolescent au bord du gouffre, est devenu le père presque raisonnable de deux garçons étranges. Un jour fatal, Elizabeth, excédée par les abus de son mauvais frère, a "banni" Henri, solennellement. Plus personne ne sait exactement ce qui s'est passé, ni pourquoi. Henri a disparu, et la famille semble aujourd'hui dissoute. Seul Simon, le neveu de Junon, recueilli par sa tante à la mort de ses parents, maintient difficilement le semblant d'un lien entre les parents provinciaux, la soeur vertueuse, le frère incertain et le frère honni..."

 

Je n'ai que très moyennement aimé ce film français torturé et compliqué pour pas grand-chose, essentiellement dans sa réalisation en kaléidoscope et narration très théâtrale, trop écrite, notamment lorsque les personnages viennent réciter leur texte devant la caméra. C'est voulu, certes, moi je trouve ça lourd et barbant. Ils en tiennent tous une sacrée couche dans cette histoire (qui n'a pas grand-chose à voir avec Noël mais il fallait bien un prétexte pour réunir ceux qui se haïssent sous un même toit), seul le personnage joué par Emmanuelle Devos apporte un peu de fraicheur et de fantaisie à l'histoire, si on ne la considère pas tout simplement aussi ravagée que les autres. Et puis 2h30 c'est bien trop long pour toujours redire essentiellement la même chose...

 

Etoiles : stars-2-0__V45687805_.gif

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans mes soirées DVD
commenter cet article

commentaires

Vero 31/07/2010 17:36



Oh merci pour le lien vers l'ITV de mademoiselle Jeanne! ça va exploser les stats de mon site, suis sûre! J'ai hâte d'aller voir le concert et je sais aussi que je devrais la voir plus intimement
par des amis. Deux fois déjà qu'on doit se rencontrer quand elle vient et on n'était jamais dispos... grrrr!



Laure 31/07/2010 22:29



euh ... rêve pas trop pour les stats  Allez,
cette fois sera la bonne, tu la rencontreras ! (et tu lui diras que je l'ai adorée à Sablé)



Vero 31/07/2010 09:11



Contrairement à toi, j'ai beaucoup aimé. Mais c'est vrai que la première fois au cinéma, j'avais trouvé ça un trop "verbeux". Mais au second visionnage en DVD, cette
impression avait disparu!



Laure 31/07/2010 12:33



verbeux oui, c'est vrai que c'est un mot qui convient bien ! je crois que j'ai surtout manqué de patience, mais je l'ai quand même regardé jusqu'au bout.... parce
que c'est pas si catastrophique non plus, un peu agaçant juste :-)



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -