Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 11:03

Traduit du japonais par Yoshimi Minemori et Patrick Honnoré

 

un-flingue-et-du-chocolat.jpgA noter tout d’abord, la très belle présentation de l’ouvrage, sous boitier carton découpé laissant apparaître quelques carrés de chocolat. Lorsque vous sortez le livre (couverture cartonnée rigide, beau papier épais légèrement crème), la couverture représente une tablette de chocolat dans son papier d’argent. C’est soigné, et c’est une présentation qui déjà justifie le prix (les couvertures rigides sont plus chères à fabriquer).

(Bon pour ma part, c’est pas de bol, je suis tombée sur un exemplaire défectueux, un mauvais pliage ou découpage des cahiers, j’ai des pages en double, des pages manquantes, pas de difficulté pour le faire échanger dans ces cas-là, mais s’agissant d’un exemplaire de la BDP, je les laisse voir ça avec leur fournisseur !)

 

Quid de l’histoire ? Lindt (oui, tous les personnages ou presque et les lieux ont des noms de chocolat) est un jeune garçon passionné comme tous ses copains par les aventures de Godiva, un célèbre voleur qui signe ses larcins d’une carte avec son nom et un dessin de moulin, et de Royce, détective qui le pourchasse. Mais voilà, Lindt détient un plan légué par son père avant de mourir, à travers un cadeau qu’il lui a fait, qui va lui permettre d’intervenir dans l’enquête.

Bien sûr toute allusion à Arsène Lupin et Sherlock Holmes est bienvenue.

Mais tout s’embrouille au point de devenir parfois un peu confus et les gentils et les méchants ne sont pas toujours ceux qu’on croit. L’épilogue (très long je trouve pour un épilogue, 30 pages, un chapitre à part entière en fait) dénoue le tout avec son lot de surprises.

Un roman d’aventures pour les enfants à partir de 10 ans, qui aborde aussi les thèmes du racisme, de la violence, de la transmission père-fils, du courage, et qui se veut avant tout ludique par le biais de l’enquête.

 

 

Milan jeunesse, 2010, 373 pages, prix : 15,90 €

Etoiles : stars-3-0__V7092079_.gif

Crédit photo couverture : éd. Milan     

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -