Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 18:01

 

Avec : Louise Bourgoin, Pio Marmai, Josiane Balasko, ...

Durée : 1h50

 

 

un-heureux-evenement-film.jpgAdapté du roman éponyme d'Eliette Abécassis (2005), Rémi Bezançon livre ici un beau film sur la maternité, la grossesse, l'accouchement et l'après, dans toute sa véracité, ses joies et ses désillusions.

Le film est composé de deux grandes parties : avant et après l'accouchement. Avant, c'est plutôt drôle, et la scène d'ouverture qui relate la rencontre du couple est pleine d'humour, et originale avec sa communication par titres de films interposés, loués au vidéo-club où travaille le futur chéri.

L'accouchement stressera les primipares enceintes dans la salle (il y en avait à la séance à laquelle j'étais, et j'écoutais leur inquiétude à la sortie!), au moins maintenant elles sont prévenues, tout comme de la capacité inouïe qu'ont les femmes à oublier cette douleur-là.

La seconde partie s'attache à décrire l'isolement, la dépression dans laquelle s'enferme Barbara, et l'incompréhension au sein du couple.

Les seconds rôles sont très bons et notamment celui de Josiane Balasko dans son rôle de mère, comme celui de Firmine Richard dans un rôle de sage-femme qui lui va à merveille (on croirait ces rôles faits pour elle tant on la voit régulièrement dans ces rôles médicaux dans des téléfilms aussi).

 

Il fallait oser proposer une jeune actrice qui n'a jamais connu la maternité pour jouer un tel rôle, et là chapeau bas, Louise Bourgoin s'en tire formidablement bien.

J'avoue, je n'ai pas lu les romans d'Eliette Abécassis, que j'ai tendance, à tort peut-être, à voir comme des romans de chick-litt sans grand intérêt, et j'appréhendais dans ce film un récit un peu bateau bourré de clichés : or j'ai été charmée du début à la fin (bon sauf la toute fin peut-être, bof), avec des scènes très réalistes, des scènes plus légères, et quelques vérités dénoncées qui m'ont bien fait rire. Une pensée pour Sophie (je ne linke pas l'article, inutile de rouvrir la guerre) pour la scène sur le club du lait (nom qu'il a dans le film) et que le scénario n'hésite pas à qualifier de secte. Les expressions des visages des actrices lorsqu'elles parlent du portage et du cododotage sont à mourir de rire, bravo d'avoir osé dénoncer la pression de la société sur les mères qui n'ont plus vraiment de choix. Et d'avoir montré aussi le plaisir que les mères peuvent y trouver. Et comment le père peut se sentir mis à l'écart.

 

Une bonne façon aussi de relater la relation mère-fille au moment de la maternité, tout ce que la femme enceinte ne veut pas reproduire de qu'elle pense être les erreurs de sa mère, et le chemin parcouru d'ici la fin du film.


Bref, une bonne surprise, avec une actrice qui passe très bien par tous les registres de son rôle, et que j'avais aussi tendance à déprécier (à tort) avant de la voir sur grand écran.

 

Etoiles : stars-4-0__V7092073_.gif


Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans mes sorties ciné
commenter cet article

commentaires

sylire 12/10/2011 18:59



Tu me donnes envie d'aller le voir tiens ! Avec une grande fille de 26 ans, c'est à elle que je pense maintenant quand il s'agit de maternité...



Laure 12/10/2011 22:52



Oui.. mais ne t'identifie pas quand même au rôle de Josiane Balasko, il est assez gratiné ;-) (mais drôle !)



antigone 10/10/2011 20:13



Tu ne confonds pas Agnès et Eliette ? Car c'est surtout Agnès qui écrit beaucoup de chik-litt... J'ai beaucoup aimé le livre et tout ce que tu exprimes sur le film lui va
très bien aussi (je n'ai pas encore vu le film) !! Je suis 100% d'accord avec ce que tu dis dans ton billet sur la pression, convaincue qu'une future maman avertie en vaut deux !



Laure 11/10/2011 13:47



oui tu as raison ! c'est Agnès qui écrit de la chick-litt ! Mais Eliette ne m'a pas encore convaincue non plus : à part Qumram lu il a très longtemps et que
j'avais bien aimé, le corset invisible et le messager m'avaient laissée sceptique.


Pour la pression, oui, qu'on informe les mamans des possibles, mais qu'on leur fiche la paix (celle qui aujourd'hui utilise des couches jetables au lieu de s'aliéner
à sa machine à laver passe pour une destructrice égoïste de la planète !  : c'est un peu radical comme discours ! et pour avoir longtemps débattu avec une jeune maman collègue, hélas, elle
se sent mauvaise mère si elle ne fait pas tout ce que la société l'enjoint de faire, à savoir laver les couches de son bébé, et bien sûr l'allaiter le plus longtemps possible.


On infantilise les gens et on pense à leur place : si de "notre temps" il était raisonnable de boire un verre de vin de temps à autre (bien sûr pas question de boire
comme un trou non plus pendant toute la grossesse, on est quand même pas des demeurées), aujourd'hui, même un 1/2 verre est devenu criminel, même à Noël. Tolérance zéro.


On a vérifié dans 2 éditions du Pernoud à 10 ans d'intervalle, l'évolution est sidérante.


Bon j'arrête, ça m'énerve ! :-D



bladelor 09/10/2011 20:50



J'avais trouvé agréable le livre même s'il ne m'a pas laissé grand souvenir.



Laure 11/10/2011 13:47



c'est un peu le problème des livres que j'ai lus de cette auteur...



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -