Les jardins d'Hélène

Un pour deux (la trilogie Twain tome 1) – Martin Winckler

5 Mars 2010, 16:01pm

Publié par Laure

un pour deuxRené et Renée, jumeaux que tout oppose dans leur caractère, tiennent une agence de protection rapprochée, l’agence Twain Peeks. (Toute allusion à une série télé est bien sûre autorisée). Ils vont se trouver mêlés à des meurtres, des magouilles, des enquêtes, et nous étonner en même temps par leur très déroutant secret.

Ce premier volet de la trilogie Twain est foisonnant : c’est bourré de clins d’œil et de références, j’avoue, côté enquête policière, la construction morcelée, différents locuteurs,  je me suis un peu perdue, mais ça ne m’a pas gênée, parce qu’au final, ça ne me semble pas être l’essentiel. Winckler s’amuse, et nous avec (et encore, je n’ai sans doute pas perçu toutes les allusions, n’étant pas, contrairement à l’auteur, une pro des séries télé américaines.)

On retrouve également tout ce qui fait le corps de ses autres romans : la fidèle ville de Tourmens (qui a ici des allures plus parisiennes que l’ordinaire mix Tours/Le Mans) qui déborde de caméras de surveillance, administrée par un maire petit et nerveux, Francis Esterhazy, ancien policier, dont l’épouse Clara Massima est une ancienne mannequin (ah bon, ça vous dit quelque chose ? mais non, c’est de la fiction !), les avortements clandestins, les trafics de laboratoires pharmaceutiques, les interventions chirurgicales illicites, ... bref si vous connaissez un peu les romans de Winckler, vous y retrouverez plein de sujets déjà abordés par ailleurs.

L’intrigue et le livre sont construits de façon complexe, avec beaucoup de ramifications, on touche un peu à tout, dans tous les sens, au policier, au fantastique, aux épisodes de séries télés et aux classiques du cinéma, c’est presque trop riche et trop fouillis, mais au final c’est un livre de détente, presque un jeu, je n’ai pas du tout les mêmes exigences que j’ai d’ordinaire pour un roman… Je me laisserai volontiers tenter par les deux tomes suivants (déjà parus), à prendre comme une récréation entre deux autres lectures.

 

Le livre présenté par l’auteur lui-même : ici

 

Calmann-Lévy, coll. Interstices, mars 2008, 280 pages, prix : 17,90 €

Etoiles : stars-3-5__V45687331_.gif

Crédit photo couverture : © Nejib Belhadj Kacem et éd. Calmann-Lévy

Commenter cet article

Melanie B 11/03/2010 12:34


Je suis bien contente de lire enfin un avis sur ce bouquin, parce qu'il me tentait pas mal. Mais comme à ma grande confusion je n'ai encore rien lu de MW en fiction, je commencerai par un des deux
que tu conseilles.


alain 06/03/2010 17:54


Cel fait longtemps que je n'ai pas lu Martin Winckler..


Clarabel 05/03/2010 16:15


je suis curieuse ... les références sont en rapport avec d'autres romans de l'auteur ? (jamais lu winckler de ma vie !?!) ou pas seulement ? ... par exemple, fait-on référence à Twin Peaks ???
(j'adore cette série !) ... hein ? :)


Laure 05/03/2010 16:24


Ben en fait j'ai jamais regardé Twin Peaks, alors je peux pas savoir, l'allusion est claire, il le dit lui-même, mais moi elle ne me parle pas.
Après, c'est un peu de l'échantillonnage de tous ses autres romans : le mécin humaniste façon Maladie de Sachs, l'avortement, l'enquête policière, les labos pharmaceutiques..
Mais bcp de références à des films classiques ou d'autres séries télé aussi (Je crois que l'auteur est ou est parti qqs mois au québec, donc des clins d'oeil à là-bas aussi, à la série têtes à
claques)
Je ne conseillerais peut-être pas d'aborder Winckler par celui-ci, mais plutôt par la vacation, ou la maladie de Sachs,
C'est un livre de la bibli, sinon je t'aurais volontiers fait suivre !