Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 07:38

Avec Tahar Rahim, Niels Arestrup, …

Durée : 2h30


un-prophete.jpgSynopsis : "Condamné à six ans de prison, Malik El Djebena ne sait ni lire, ni écrire. A son arrivée en Centrale, seul au monde, il paraît plus jeune, plus fragile que les autres détenus. Il a 19 ans.
D'emblée, il tombe sous la coupe d'un groupe de prisonniers corses qui fait régner sa loi dans la prison. Le jeune homme apprend vite. Au fil des " missions ", il s'endurcit et gagne la confiance des Corses.
Mais, très vite, Malik utilise toute son intelligence pour développer discrètement son propre réseau..."


LE film aux 9 Césars, dont ceux de Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur acteur pour Tahar Rahim, Meilleur acteur dans un second rôle pour Niels Arestrup.

Lorsqu'il arrive en prison, le jeune Malik n'a que 19 ans, il a l'air candide, il est naïf et illettré. Dans l'enceinte carcérale s'affrontent deux clans, les Corses et les Arabes, la mafia corse dominant sous le personnage de César, très bien joué par Niels Arestrup. En échange d'un service (un assassinat dans les murs !), Malik va bénéficier de la protection de César, et petit à petit, prendre discrètement la place du maître.

Film aussi violent que surprenant, aussi dérangeant qu'admirable. Certaines scènes sont franchement dures, dans cet univers clos, noir et étouffant. Après 2h30 on en ressort vraiment étourdi, mais captivé. Jolie démonstration, malgré le réalisme violent, de l'ascension rendue possible par la connaissance, car c'est en passant par l'apprentissage (dans tous les sens y compris scolaire) et l'observation que Malik accédera au pouvoir. L'élève dépasse le maître, les moyens sont effrayants et condamnables, mais le résultat stupéfiant. Jamais film n'aura fait pénétrer aussi longtemps dans l'univers âpre et corrompu d'une prison.

 

C'est dérangeant, mais bien construit, et bien fichu, avec quelques scènes plus "oniriques" quand Malik vit ses flashs qui lui vaudront le surnom de "Prophète". A voir, incontestablement.

 

Etoiles : stars-4-0__V7092073_.gif

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans mes soirées DVD
commenter cet article

commentaires

valérie 22/03/2010 12:22


J'ai très envie de le découvrir.


alain 21/03/2010 16:02


C'est vrai, un très beau film.


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -