Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 14:10

voie-interdite.jpgUn jeune homme organise précisément sa fuite dans un campement abandonné et isolé en forêt, en veillant bien à ne laisser aucune trace de lui. On ne sait rien de lui, pas même son prénom qu’on ne découvrira qu’à la fin, et l’on s’interroge bien évidemment sur ce qui a pu le conduire à vouloir ainsi disparaître. Dans une atmosphère de plus en plus oppressante, au récit de survie de ce jeune ermite des bois se dévoile la tragédie de son départ.

On en sort mal à l’aise et étourdi, et on comprend alors la mise en garde sur la 4ème de couverture : « des passages de cet ouvrage peuvent heurter la sensibilité de certains jeunes lecteurs » Certes il y a des scènes sombres, mais c’est l’histoire dans son ensemble qui fait froid dans le dos ! Pourtant, si ça fonctionne si bien, c’est justement parce que l’auteur a su créer cette tension croissante vers une effroyable vérité (et sa fin très dure), avec un regard froid et distancié sur les faits ; une histoire ténébreuse qui hélas ressemble à un nombre croissant de fait divers.

  

Le très bon article de Sophie Pilaire  

 

Actes Sud junior, Romans Ado, avril 2011, 89 pages, prix : 10 €

Etoiles : stars-4-0__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : ©plainpicture/PhotoAlto/Matthieu Spohn et éd. Actes Sud

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Livr'ados
commenter cet article

commentaires

Sophie 10/07/2011 15:04



Merci du lien ! Quelle claque ce roman a pu me donner, moi qui lisais sans trop savoir ce que j'allais trouver !



Leia 10/07/2011 09:24



Je l'ai lu il y a qelques semaines. J'avais beaucoup aimé Peine Maximale, son écriture subtile et le regard à la fois distancé et proche.


On retrouve dans ce livre très sombre, une écriture intense et doloureuse. Ce que j'ai particulièrement apprécié c'est qu'Anne Vantal a su créer (comme dans Peine Maximale) un supsense quant à ce
que fuis le héros. Elle va d'abord nous le rendre sympathique, et ensuite nous livrer son secret.


Une lecture à recommander aux grands ados et aux adultes mais avec en effet l'avertissement de la 4è de couverture.



clara 09/07/2011 07:39



Je le note et surligne !!!! Et zut, il est dans une biblio à l'autre bout de Brest... pfouuu!



Laure 09/07/2011 08:30



(en même temps, il n'est pas très cher, 10 €, si tu as une librairie plus près ;-)


(c'est l'exemplaire de la bibli, sinon j'aurais fait voyager)



Vero 08/07/2011 22:02



Ben je ne peux que noter, ça intrigue tout ça!



Laure 09/07/2011 08:31



Tu le trouveras sûrement dans une de tes biblis ! :-)



bouma 08/07/2011 19:02



ah celui-ci me tente, angoissant, j'aime beaucoup l'écriture d'Anne Vantal



Laure 09/07/2011 08:32



c'est le 1er que je lisais d'elle je crois, mais son précédent, "Peine maximale" était sélectionné l'an dernier dans le Prix des lecteurs ados de notre
département.



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -