Les jardins d'Hélène

Esprit d'hiver - Laura Kasischke

27 Août 2013, 13:04pm

Publié par Laure

Traduit de l’anglais par Aurélie Tronchet.

 

Je n’avais encore jamais lu Laura Kasischke, et ce n’est pas faute d’en entendre beaucoup de bien ! L’erreur est réparée, et je confirme tout le bien qu’on en dit ! (Je me réjouis d’avoir donc encore tous ses précédents romans à découvrir).

 

Le jour de Noël, quelque part dans le Michigan, Holly se réveille plus tard que d’habitude. C’est un peu la panique à bord, elle a un repas à préparer et beaucoup d’invités qui vont arriver. Sa fille Tatiana dort encore, et son mari se lève en vitesse pour aller chercher ses parents à l’aéroport. Dès lors, plus rien ne se passera comme prévu.

Holly est obsédée par une phrase qui lui revient sans cesse à l’esprit : « Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux », elle voudrait l’écrire, et prendre le temps de noter ce que cela lui évoque. Mais il faut faire vite, rattraper le temps perdu, composer avec l’humeur maussade de son adolescente enfin réveillée, et préparer ce fichu repas.

Tout se joue dans le huis-clos de l’appartement, sur cette journée de Noël, avec des retours sur le passé de Holly, de son couple et surtout l’adoption de leur fille dans un orphelinat russe quand elle avait deux ans. Les éléments extérieurs se déchaînent, le blizzard (qui vu de l’intérieur ressemble à une journée de neige ordinaire) empêche toute circulation, les invités annulent les uns après les autres, le mari se retrouve coincé à l’hôpital avec ses parents (sa mère a eu un problème de santé, sombrant soudainement dans la confusion) : tout est étrange aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur et le récit se recentre sur les échanges entre Holly et Tatiana. Pourquoi son ado a-t-elle choisi ce jour-là pour avoir ce comportement déroutant, pourquoi change-t-elle sans cesse de vêtements…

Ce roman est fascinant par l’ambiance et la tension qu’il crée, et explose dans une fin aussi inattendue que grandiose. Une fin qui remet en perspective tout ce qui a été dit jusque là, et qui donne sens aussi aux détails que le lecteur pouvait trouver étrange sans vraiment les comprendre.

Pour une première lecture de cet auteur, je suis totalement séduite !

 

(Attention à ne pas faire la même erreur que moi : à peu près à mi-lecture, je ne sais pas pourquoi j’ai machinalement feuilleté le livre pour voir ce qu’il me restait de pages, et j’ai vu que les dernières pages étaient écrites dans une typographie différente. Ce qui m’a bien sûr attiré l’œil et j’ai lu ces dernières pages. Cette fin terrassante qui donne une nouvelle lecture du récit. Mais qui gâche tout aussi si on la lit avant d’y être ! C’est d’autant plus idiot que normalement ça ne m’arrive jamais – je connais des lecteurs qui vont systématiquement lire les fins – je ne suis pas de ceux-là)

 

 

Ed. Christian Bourgois, août 2013, 283 pages, prix : 20 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © éd. Ch. Bourgois.

Commenter cet article

Valérie 01/11/2013 17:13

Moi aussi, j'ai été attirée par la page de la fin mais je n'ai lu que la première ligne donc jene savais pas de qui ça parlait. Ce roman n'est pas vraiment une déception car je m'attendais à ne pas l'aimer.

Laure 02/11/2013 10:20

pourquoi t'attendais-tu à ne pas l'aimer ??

clara 01/09/2013 08:57

une lecture hypnotique, dérangeante avec une tension grandiose et un uppercut final!

Laure 01/09/2013 12:11

exactement :-) !!

virago 27/08/2013 21:51

Je vais me laisser tenter, je le note.

Laure 28/08/2013 09:33

:-)

saxaoul 27/08/2013 19:50

Je n'ai jamais lu cet auteur non plus. Tu as piqué ma curiosité !

Laure 28/08/2013 09:33

J'avais beaucoup de retours positifs de nos lecteurs à la bibli, et sur la blogosphère aussi, son dernier a été l'occasion de la découvrir. Je n'aime pas tout lire d'un coup quand j'ai découvert un auteur qui me plait, mais je sais que je pourrai aller piocher dans ses anciens quand je chercherai une valeur sûre.

Sandrine(SD49) 27/08/2013 18:44

un petit tag chez moi ça te dit ?

Laure 28/08/2013 09:31

je vais aller voir ça, je crois que c'est le même que Saxaoul, je ferai d'un pierre deux coups :-)

Agathe 27/08/2013 16:28

Fascinant, c'est le mot! Dommage pour la dernière page...

Laure 28/08/2013 09:31

Oui, dommage, ça a un peu perturbé ma lecture, mais bon, ça n'enlève rien au fait que l'ensemble est vraiment très bon :-)