Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 19:40

(ah le plaisir simple de ressortir un vieux livre pour lequel aucune attachée de presse ou autre community manager n'attend d'article!)

 

matantemmaUn neveu rend visite chaque année à sa tante Emma (qui se prénomme d'ailleurs Eliane!) et son oncle André, couple de retraités installé dans les Ardennes. Depuis qu'elle est la retraite, « Matantemma » est une obsessionnelle du ménage : elle passe ses journées à briquer, frotter, laver, chasser le sale qui aurait bien quelque affinité avec le mal. Son mari, Mononclandré, est plus serein et s'occupe entre bricolage et ordinateur.

La première prouesse de l'auteur est d'avoir réussi à développer et renouveler son thème sur deux cents pages : toutes les techniques et toutes les manies nous sont narrées ! La seconde prouesse est bien sûr dans ce qu'il y a au-delà, dans cette vie singulière, dans ces activités routinières que l'on met en place à la retraite, pour s'occuper, pour se rassurer, dans la description fine de ce couple, de cette génération, où à bien des moments on pense à untel ou untel, des petits vieux comme cela, englués dans leurs habitudes qu'il ne faut surtout pas changer, on en connaît tous. Et gardons-nous bien de critiquer, comment serons-nous nous-mêmes ?

La dernière prouesse enfin, est dans les dix dernières pages, avec une fin brillamment amenée et conduite jusqu'aux dernières lignes.

Elle nous a agacée tout au long du livre cette Tantemma , et pourtant à la dernière ligne, on les aime ces deux-là, et avec quelle ironie du sort on salue le talent de l'auteur pour ce bon moment passé, et son écriture précise et juste.

 

Buchet-Chastel, août 2007, 189 pages, prix : 15,20 €

Etoiles : 

Crédit photo couverture : éd. Buchet-Chastel

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -