Les jardins d'Hélène

Rêves en noir - Jo Witek

11 Septembre 2013, 09:05am

Publié par Laure

Jill, 16 ans, est une adolescente comme les autres à la différence près qu’elle est aveugle depuis l’enfance, suite à une grave maladie. Mais elle entend bien vivre comme les autres et va jusqu’à tenter des expériences dangereuses pour se convaincre qu’elle peut y arriver, comme la scène d’ouverture où elle se rend au lycée en prenant le métro sans sa canne blanche. Un brin obstinée, elle n’en fait qu’à sa tête pour défendre sa liberté et son autonomie, et se retrouve témoin auditif d’une agression sauvage nocturne dans un parc de Paris. Mais la police appelée sur les lieux ne trouvera aucune trace de victime blessée ni d’agression.

Sûre d’elle, Jill est hantée par cette scène et elle commence à rêver la nuit de « visions » plus que réelles. Commence alors le thriller proprement dit, qui joue légèrement du paranormal, et le lecteur happé suit l’enquête menée dangereusement par Jill et ses amis.

 

Ce que j’ai aimé particulièrement dans ce roman, c’est l’immersion dans le monde des aveugles et des malvoyants, dans leur quotidien en institut spécialisé, leurs cours, leurs difficultés, leurs forces et leurs faiblesses, et la réflexion bien amenée par l’auteur sur les  réactions et erreurs des voyants à l’égard des aveugles. C’est de ce point de vue passionnant et très bien décrit, tout comme ses rapports à sa famille, parents et petite sœur. La joie de vivre de l’adolescente (mais aussi ses coups de déprime) sont communicatifs et le lecteur est d’emblée en empathie avec le personnage.

L’aspect thriller est assez classique, mais efficace : une enquête effrénée, dangereuse, mais dont on se doute qu’elle finira bien. Sans oublier les sentiments et le premier émoi amoureux propre à l’adolescence (c’est le seul point que je trouve peut-être un peu forcé), c’est du tout bon pour ce roman.  

 

 

Actes Sud Junior, coll. Romans Ado Thriller, janvier 2013, 268 pages, prix : 14.50 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : ©David Muir / Masterfile / et éd. Actes Sud Junior

Commenter cet article

faelys 15/01/2014 13:14

je viens de tourner la dernière page et c'est une très belle découverte! lien vers ici dans mon billet au passage.