Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 18:06

« Sweet sixteen », c'est un rite de passage inoubliable aux Etats-Unis : celui du 16ème anniversaire fêté en grande pompe, où l'adolescent est alors considéré comme adulte. Mais dans ce roman d'Annelise Heurtier, la réalité a un goût bien plus amer, ancré dans les années 1957-1958, où le ségrégationnisme est roi. L'auteur relate, de manière romancée mais sur la base de documents historiques réels, la tentative d'intégration de neuf étudiants noirs parmi 2500 blancs au lycée central de Little Rock, dans l'Arkansas. La décision remonte à trois en arrière, prise par la Cour suprême des Etats-Unis, qui décrète que désormais les Noirs pourront bénéficier de la même éducation que les Blancs, et ce dans les mêmes lieux. Mais le pas est grand entre la théorie et la réalité.

Ce roman met très justement en avant les faits, le courage qu'il a fallu aux étudiants noirs, mettant particulièrement en lumière le personnage de Molly Costello (Melba Pattillo dans la réalité) et les violences, humiliations et agressions exercées par les Blancs. À peine 60 ans plus tard, tout cela paraît si inconcevable, démesuré et stupide et pourtant, les faits sont là, et font froid dans le dos. Le personnage de la jeune étudiante blanche, Grace, est intéressant car le lecteur la sent basculer, du moins troublée et dans le doute, et se détacher peu à peu des manifestations de ses amis et de leurs parents. Mais à quel prix ! Car les Blancs qui montraient un tant soit peu d'empathie pour les Noirs étaient tout autant agressés.

Un roman éclairé par quelques précisions historiques réelles en préface et postface, qui montre combien la lutte a été dure mais pas vaine, même s'il a fallu du temps, beaucoup de temps.

Intelligent, pas moraliste, facile à lire et forcément frappant : pour ne pas fermer les yeux sur cette période de l'Histoire.

 

Sélectionné pour le prix des lecteurs 13-16 ans de la Ville du Mans / dépt de la Sarthe 2014.

 

Casterman, avril 2013, 217 pages, prix : 12 €

Etoiles :  

Crédit photo couverture : © éd. Casterman

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Livr'ados
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -