Les jardins d'Hélène

Le livre qui te rend super méga heureux – Françoize Boucher

18 Décembre 2013, 10:13am

Publié par Laure

Le livre qui te rend super méga heureux – Françoize Boucher

Autant j’avais aimé Le livre qui fait les livres même à ceux qui n’aiment pas lire et trouvé drôle Le livre qui t’explique enfin tout sur les parents, autant là je suis restée sceptique. A trop user la corde….

Qu’en est-il du bonheur ? avec le même graphisme et des couleurs flashy, Françoize Boucher se fait ici la coach en bonheur auprès des enfants. Mais le énième degré est tellement poussif ou tiré par les cheveux que le sourire ne naît même pas. Je ne l’ai pas trouvé drôle, juste banal, Constance, 12 ans, l’a trouvé nettement moins bien que les deux précédents (ouais, bof fut son verdict) et ses copines ont exprimé la même déception. Aucun gloussement spontané comme ce fut le cas pour les précédents titres.

En gros pour être heureux, il faut penser positif, partager et sortir de chez soi, avoir des amis, ne pas se prendre au sérieux, tout le monde peut être heureux, il suffit d’avoir la positive attitude, même le « ver super con » fil rouge du livre en bas de page va s’acharner à le démontrer.

Dommage car c’était une série de confiance, qui m’incitera désormais à la prudence. Rabat-joie je suis, donc le bonheur ne connaîtrai pas, si j’en crois ce livre. :-)

 

L'avis de Clarabel auquel j'adhérais entièrement : ici

 

Le livre qui te rend super méga heureux – Françoize Boucher

Nathan, septembre 2013, 112 pages, prix : 10 €

Etoiles : 2/5

Crédit photo couverture : © Françoize Boucher et éd. Nathan.

Commenter cet article

Robe 25/04/2014 21:22

Ça coûte Cb?

Laure 28/04/2014 15:03

c'est écrit en bas de l'article : 10 euros

Secrète Louise 21/12/2013 08:27

Comme je suis d'accord avec toi! je cherchais un livre pour ma Merveille et j'ai aperçu celui-ci. En le feuilletant il m'a déplu car c'est très brouillon et compliqué à lire pour quelqu'un qui a des troubles neurovisuels.
Mais le thème même m'a fait réfléchir et je me suis dit on est en plein dans "la dictature du bonheur". Car comme tu le dis c'est quoi le bonheur? Et la page que tu as choisie de montrer et pile dans ça. C'est culpabilisant ce genre d'injonctions " cultive l'amitié...." bref je l'ai vite reposé.