Les jardins d'Hélène

Articles avec #blabla

14 ans....

17 Février 2020, 20:11pm

Publié par Laure

14 ans....

Je suis toujours là sans y être, je n'ai plus qu'un seul commentateur depuis quelques mois (merci Laurent !wink) , je ne lis pas autant que je le souhaiterais ... Bref.. ce blog a 14 ans aujourd'hui. 

Voir les commentaires

Retour sur l’année 2019 en lectures ….

10 Janvier 2020, 11:30am

Publié par Laure

Image libre de droits

 

 

Quelques chiffres, si inutiles, mais qui participent au rituel...

 

Une année assez semblable à 2018, avec un peu plus de livres lus (146), mais un peu moins de pages (26822). Comme toujours je ne compte pas les albums enfants et romans jeunesse très courts.

 

Si je les avais achetés, j'aurais dépensé 2407 €, mais j'emprunte essentiellement en bibliothèque(s)

 

J’en ai commenté à peine 61 sur le blog et 85 sont restés une simple ligne sur un tableur.

 

Seuls 9 livres sur 146 ont eu la note de 5 étoiles : 5 BD, 1 roman ados, et 3 romans adultes. Ça en dit long sur une certaine tiédeur des parutions à mon goût. Du moins sur le volume de ce que j'ai lu, car bien sûr il y en a tant d'autres non lus !

 

Alors mes coups de cœur 2019, quels sont-ils ?

 

En romans :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En ados :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En BD :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les curieux trouveront l’ensemble de mes lectures dans le fichier ci-dessous.

 

 

Les lectures sur fond rose sont celles non commentées. Les 5 étoiles sont sur fond vert.

Lisez, ou pas, comptez notez classez, ou pas, vivez et profitez de vos proches, c'est bien là l'essentiel. Des bises,

Voir les commentaires

13 ans et des poussières de pages...

25 Février 2019, 17:51pm

Publié par Laure

Il y a 13 ans et quelques jours, je commençais ce blog, après des années d'échanges sur Zazieweb et Critiques Libres...

 

Souvenez-vous, Mosquito avait 5 ans...

 

Elle vient de fêter ses 18 ans. Voilà mes trois enfants majeurs à présent !

 

 

 

Quant à ce blog, je le maintiens en (sur)vie, mais je ne m'y retrouve plus vraiment. Je comprends toutes celles qui ont arrêté ces dernières années.

 

Le billet le plus lu, celui qui explose les stats depuis toujours, c'est celui sur le roman de Xavier-Laurent Petit, Be safe. Il date du 11 juin 2009, mais chaque jour, il est consulté par des dizaines de collégiens (j'imagine) qui cherchent la réponse à leur devoir, et ça explose en fin de vacances scolaires. On trouve ensuite d'autres romans ados, pour les mêmes raisons.

 

Dans le temps, comme disent les vieux dont je suis, on lisait des livres pas encore vus partout, on s'enthousiasmait, on partageait, on avait un appétit sans fin, sans autre objectif que la passion conductrice.

 

Aujourd'hui, il faut gérer l'obésité. Celle de la production, celle des réseaux sociaux, du trop et plus vite tout le temps. Inutile de parler d'un livre un mois après sa sortie, il est déjà dans les cartons de retour du libraire.

 

"Dans le temps", quand un éditeur ou un auteur vous envoyait un message, c'est qu'il était sincèrement ravi de découvrir au hasard du net que son livre ait pu vous plaire. Ou il tentait alors de le défendre si vous aviez eu la dent dure. Et le débat devenait riche, souvent.

 

Aujourd'hui, peu importe que vous le lisiez (faites-le si vous voulez mais c'est une option qui compte peu), on vous demande surtout de le mettre en photo sur Insta, avec le p'tit thé et la fleurette qui vont bien. Les bibliothécaires à chat et à lunettes glisseront le livre entre les pattes de Félix et les binocles bien posées à côté.

 

On vous demandera juste les chiffres. Le nombre d'abonnés, de vues, et une photo pas trop moche. C'est tout ce qu'on attend de vous : montrer le produit. Dans une société de l'image où il faut aller vite.

Le livre est un produit comme un autre.

 

 

Je caricature un peu.

A peine.

 

 

Ce n'est pas moi, je ne m'y retrouve pas.

Je retourne à la vie, celle qui me ressemble, que je fais mienne.

 

bisous les gens. heart heart

 

 

 

 

Voir les commentaires

Je ne reçois pas vos mails

25 Janvier 2019, 10:01am

Publié par Laure

Je trouve régulièrement dans l’administration de ce blog des notifications comme quoi j'ai des messages dans ma boite mail de contact. Or je ne trouve absolument rien, ni dans la réception, ni dans les spams.

 

Overblog semble avoir confirmé que ses notifications étaient blacklistées par yahoo, aussi si vous voulez me contacter, faites-le directement à l'adresse suivante : jdhelene@yahoo.fr sans passer par le formulaire de contact. Sinon je ne reçois rien, et ne peux donc vous répondre !

Voir les commentaires

Retour sur l'année 2018 en lectures

31 Décembre 2018, 18:40pm

Publié par Laure

(Image kitch trouvée sur le net mais libre de droits)

(Image kitch trouvée sur le net mais libre de droits)

Ah les fameuses statistiques annuelles des blogueurs lecteurs ! Je pourrais écrire quasiment la même chose d’une année sur l’autre, la première étant que ça ne sert pas à grand-chose d’avoir lu 135 livres si je ne me souviens même pas d’une dizaine d’entre eux…

 

135 livres donc, parmi lesquels :

  • 40 romans français
  • 12 romans étrangers
  • 6 polars / thrillers
  • 1 nouvelle de SF (la pauvre)
  • 11 essais / docs
  • 38 BD adultes
  • 3 BD ados
  • 9 BD jeunesse
  • 10 romans ados
  • 5 romans jeunesse

 

Il va de soi que je ne compte pas les albums et autres livres jeunesse très courts que je lis pour mes accueils de classe au travail.

 

Ces 135 livres représentent 27 110 pages, et si je les avais achetés, j’aurais déboursé 2350 euros et 48 centimes. Mais par la magie des bibliothèques essentiellement, je n’ai dépensé pour ces lectures que 44 euros chez les libraires manceaux.

Donc oui les livres coûtent cher mais on peut lire gratuitement ou presque.

 

Sur ces 135 livres, seuls 8 ont eu la douce note de 5 étoiles. Bon, c’est kif-kif bourricot, 24 autres ont eu 4 étoiles ½, et va savoir, un autre jour à une autre heure, ils en auraient peut-être eu 5.

 

 

Alors voici pour moi les meilleurs romans lus cette année :

(l'image est cliquable quand elle renvoie à un billet)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et les meilleures BD lues cette année :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour les très curieux, le tableau complet de mes lectures 😉

 

 

Les jardins continuent, toujours pas désherbés, la peinture toujours pas refaite, mais on ne va pas chipoter, ceux qui me connaissent bien savent que la déco ne m’importe aucunement. Le plaisir des univers fictionnels en revanche… allez bonnes lectures à venir les gens !

Voir les commentaires

Les jardins d'Hélène côté coulisses

14 Juin 2018, 13:45pm

Publié par Laure

 

 

Taguée par ICB, pardon, TAR, je me prête volontiers au jeu des questions-réponses sur les coulisses du blog …

 

Avis, Critique, Recension et/ou Ressenti ?

Avis et ressenti selon moi, recension selon les professionnels qui ont référencé mon blog. En tous les cas à mon sens, rien de professionnel, juste l’envie de partager, essentiellement sur un ressenti.

 


Le choix du livre

Parfois l’envie de suivre un auteur, une nouveauté dont le thème m’interpelle, un achat fait pour la bibliothèque, une nouveauté à paraitre en service de presse, un titre noté chez un blogueur, un titre noté dans le fil d’info des éditeurs, une recommandation du club lecture auquel je participe, des livres non choisis pour un jury littéraire, des titres pour un prix des Lecteurs que j’organise, des lectures professionnelles, en tous les cas toujours plus de livres que de temps dont je dispose pour les lire. Parfois juste l’envie d’en prendre un au hasard, plaisir que je me refuse trop souvent.

 


Cas particulier : parfois, pas besoin de choisir, les livres viennent à toi via les SP, ou Service de presse.

De moins en moins parce que je ne suis pas un bon retour sur investissement. Je demande extrêmement rarement, je reçois parfois, je tarde toujours trop à les lire.

Je ne précise quasi jamais la provenance des ouvrages dans mes billets (la plupart sont des livres empruntés à la bibliothèque), je ne supporte pas les billets qui commencent par remercier le site participatif, la maison d’édition et l’attachée de presse, qui plus est en collant tout cela sur un site marchand qui n’a rien à voir avec le schmilblick. Quand je lis un billet, ce qui m’intéresse c’est l’avis sur le livre, pas sa provenance. Et avec le vaste réseau de lecture publique en France (et les échanges entre amis) il y a moyen de lire gratuitement, donc SP ou pas, je m’en moque.

 


Mettre ou ne pas mettre la quatrième de couverture ? That is the question
 

Jamais. Ou alors une fois ou deux un jour de très grosse flemme, ou quand elle est si parfaite que mon résumé personnel sera trop ridicule. Et à condition qu’elle soit courte.

La plupart du temps je ne les lis même pas le livre en main, je ne vais les lire que lorsque je ne comprends rien à ma lecture, ce qui est mauvais signe.

Souvent longues et louangeuses, elles n’apportent rien à l’avis que j’attends lorsque je lis un billet de blog, donc je ne vais pas les mettre moi-même !

 


Prise de note

J’aimerais pour mieux retrouver mes petits au moment de la rédaction, mais comme je lis surtout au lit, j’ai vraiment la flemme et c’est peu pratique.

Je me contente en général de mettre des post-it sur les passages que je veux retrouver, mais attention je suis maniaque, ils sont nécessairement à l’horizontale sur la ligne du début de l’extrait qui m’intéresse.

 


Rédaction
à chaud, le jour même ou le lendemain selon l’heure, si je laisse reposer, la paresse l’emporte et je ne le fais jamais. En 10-15 minutes environ. Sur traitement de texte toujours avant de copier-coller sur la plateforme de blogging.

 


Serré ou plutôt long ?

Serré j’imagine, mais pas toujours, j’ai besoin d’aller à l’essentiel quand je lis un billet ailleurs, je privilégie donc les billets courts, mais suffisamment étayés pour me donner envie. J’essaie d’être synthétique et efficace, tout en argumentant suffisamment, l’exercice est difficile !


 

Divulgâcher, moi ! Jamais

Je pense essayer de ne pas le faire. Ou alors il faudrait vraiment que le bouquin soit d’une nullité absolue, prenne le lecteur pour un idiot et ne vaille pas la peine d’être lu.

C’est souvent difficile en jeunesse où la chute des albums en fait tout le sel. Donner envie sans tout dévoiler ; en même temps, ce type de billet sera lu par un parent médiateur qui aime savoir ce qu’il achète pour son gamin et pourquoi il achète ce livre, ou un médiateur du livre qui est là pour des raisons professionnelles.

 

 

Ils en pensent quoi les autres blogueurs ?

De quoi ? de mon blog ? du livre dont je parle ?

Est-ce que je vais lire ce qu’ils pensent du livre avant d’écrire ? avant non, pour ne pas me laisser influencer. Après parfois. J’aime trouver des avis divergents.

 


Citation

Ça m’arrive, mais souvent ça ne me parle qu’à moi, c’est un passage qui m’a touchée et qui n’est pas forcément le reflet du livre si je dois donner envie à d’autres de le lire.

 



Taguer ses billets

Juste les ranger dans la bonne case : romans français/francophones, étrangers, essais / docs, BD, jeunesse, etc. Sans doute un défaut de bibliothécaire.

 


Noter ses lectures

Vaguement, avec le système d’étoiles d’Amazon.

 


Les affiliations

Aucune. Mon blog n’a aucune vocation professionnelle. Au contraire il me coûte de l’argent puisque je paye pour virer la pub.

 


La reconnaissance
 

Elle est arrivée toute seule en 2008 ou 2009, quand la BNF (Bibliothèque Nationale de France) m’a référencée dans ses signets, avec 24 autres blogs littéraires. C’est pour moi peut-être la première reconnaissance qui vaille. Je ne l’ai pas cherchée, j’ai d’ailleurs découvert ces signets de la BNF tout à fait par hasard. C’est ce jour-là que j’ai acceptée d’être référencée sous mon vrai nom, entre Pierre Assouline, Clarabel, et Cuné.

C’est en répondant aux questions d’une étudiante en Master Métiers du livre récemment que je me suis rendu compte que ces signets n’existaient plus, annoncés en pleine refonte. On en trouve encore trace sur archive.org.

Je ne cherche ni ne pense à la reconnaissance au quotidien. Je fus même perplexe tout récemment quand une blogueuse me demandait comment je faisais pour être visible puisque je n’utilisais ni Twitter ni Instagram, ni les sites participatifs ni page Facebook pour le blog. Je ne cherche tout simplement pas à l'être.

La reconnaissance est dans la fidélité des (vieux) lecteurs, probablement, et des auteurs, qui se reconnaitront.

 

 

Des bises,

(je ne tague personne, mais si le jeu vous tente, jouez !)

Voir les commentaires

Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats

3 Juin 2018, 13:50pm

Publié par Laure

Mercredi 30 mai 2018, dans les Salons France-Amériques à Paris, ont été révélés les lauréats du Grand Prix des Lectrices de ELLE.

 

Au préalable, les lectrices jurées ont eu un temps de rencontre et d'échange avec elles (oui, le podium est entièrement féminin), ELLE et la maison Guerlain, partenaire de l'événement, nous ont gâtées, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

 

 

 

Et les gagnantes sont :

 

Grand Prix des Lectrices de Elle 2018 catégorie Roman : Anna Hope, La salle de bal (Gallimard)

 

Grand Prix des Lectrices de Elle 2018 catégorie Policier : Eva Dolan, Les chemins de la haine (Liana Levi) . Eva Dolan était absente à la remise des Prix.

 

Grand Prix des Lectrices de Elle 2018 catégorie Document : Delphine Minoui, Les passeurs de livres de Daraya (Seuil)

 

 

Sans correspondre à mon palmarès personnel (que vous pouvez retrouver ici), ces ouvrages étaient tout de même très bien classés dans mes choix.

 

Je n'ai pas pu rester à la soirée, car j'avais prévu de rentrer par le dernier TGV, mais je n'y allais pas pour le Champagne ni le m'as-tu-vu parisianiste (qui a nourri de bien amers débats sur la page Facebook dédiée de l'événement, microcosme aux codes d'une rare violence), en ce sens, je suis ravie de m'être éclipsée, et d'avoir pu échanger quelques mots dans l'après-midi avec d'autres jurées. Dommage de n'avoir pas toujours pu mettre de noms sur les visages.

 

Avant d'être blogueuse, avant d'être jurée, je suis et je reste lectrice. Alsacienne de cœur car c'est la région où j'ai grandi et passé plus de vingt ans de ma vie, sarthoise de résidence les pieds dans la boue de la ruralité, après quelques mutations de tour de France, et toujours parisienne de naissance à l'état civil pour les formulaires administratifs (la bonne blague).

 

Le réseautage ce soir-là ne m'intéressait pas, puisque je n'avais rien de professionnel à caser dans cet événement. Ce blog n'a aucune ambition professionnelle puisqu'il ne me rapporte pas un centime (il me coûte au contraire les frais Premium pour virer la pub), ne sert pas mon travail, et l'écriture ne m'intéresse pas. Je suis et reste lectrice, merci.

 

Allez c'est pas tout, j'ai une pile à lire qui menace de s'écrouler.

Bonnes lectures les gens :-)

 

 

 

 

 

 

 

 

Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats

Voir les commentaires

Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : Mon palmarès

24 Mai 2018, 16:02pm

Publié par Laure

Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : Mon palmarès

 

L’aventure s’est étendue de juin 2017, où j’ai reçu l’appel téléphonique m’informant que j’étais retenue, à mai 2018, où les lauréats seront dévoilés lors d’une soirée parisienne (mercredi 30 mai).

 

 

 

 

 

A l’heure où j’écris ce billet, je ne connais donc pas les noms des gagnants. Quelques tendances se dessinent sur la page Facebook dédiée au groupe, je sais que mes choix ne correspondent pas à ce qui s’y profile, mais toutes les lectrices ne participant pas au groupe Facebook, rien n’est joué.

 

 

J’avais déjà été jurée en 2008 (la magie du net fait que mon billet des lauréats 2008 est toujours , renouveler l’expérience en 2018 était une excellente idée non ? (rendez-vous en 2028 ?)

 

 

Le grand prix des Lectrices de ELLE, c’est la lecture de 28 livres en 9 mois environ, la rédaction de 28 chroniques et la notation sur 20 de ces 28 titres. Des lectures non choisies, c’est bien là aussi qu’est l’intérêt du Prix : aller vers l’inconnu, la découverte, être toujours curieux. L’équilibre est parfois fragile, on peut saturer de lectures imposées, et on n’a pas toujours suffisamment de temps libre pour intercaler des lectures personnelles choisies.

 

 

Ce ne sont pas 28 romans non, mais plus exactement 9 romans policiers, 9 documents, et 10 romans de littérature générale. Sortir de sa zone de confort et aller davantage vers les polars et les docs est aussi pour moi l’intérêt du Prix.

 

 

Il manque 2 documents sur mes photos, je les ai prêtés autour de moi (je leur ai attribué des notes plutôt moyennes)

 

 

Le mois où l’on est jurée (pour moi c’était novembre), on reçoit un peu plus de livres (7) et les autres mois, on reçoit les choix lauréats des jurés des autres mois (3). Il y a donc certains livres sur mes photos qui n’ont été lus que par les lectrices du jury de novembre, et qui ont été écartés, les autres participantes ne les ont donc pas reçus.

 

 

 

C’est parti pour mon palmarès personnel en images :

 

Les livres sont classés sur chaque photo du moins bon au meilleur selon moi. Celui ayant reçu la note la plus basse de ma part se trouve tout en bas de la pile, et celui ayant reçu la meilleure note, tout au dessus.

 

 

Catégorie romans :

 

 

Pour les romans, mes notes vont de 07/20 à 19/20.

 

 

 

Catégorie polars :

 

 

Pour les polars, mes notes vont de 09/20 à 16/20.

 

 

 

Catégorie documents :

 

 

 

(il manque deux titres sur la photo car je les ai prêtés autour de moi : Les sœurs Brontë, la force d'exister, de Laure El Makki (aux éditions Tallandier), et La tête et le cou, histoires de femmes russes, de Maureen Demidoff (aux éditions des Syrtes). Ils se situeraient sur la photo vers le milieu de la pile.


Pour les documents, mes notes vont de 03/20 à 15/20.

 

 

 

Le suspense reste entier (verdict le 30 mai), mais c'est une très belle aventure, stimulante, enrichissante, celle de l'amour de la lecture, celle de la découverte et du partage, des avis divergents dans le respect de chacun.

 

 

Voir les commentaires

Retour sur l’année 2017 en lectures…

1 Janvier 2018, 08:24am

Publié par Laure

Voici venue l’heure du rituel : le bilan annuel de lecture, qui au fond, n’a jamais vraiment de sens, sinon de servir de repères qui rassurent ou rallient au groupe des boulimiques de lecture autoproclamés. Attention à l’indigestion 😉

 

Il me permet de réaliser que je n’ai pas retenu grand-chose de ce que j’ai lu cette année, comme tous les ans d’ailleurs (ne vaudrait-il pas mieux lire moins mais que ce soit plus essentiel ?), qu’aucun roman de littérature générale n’a obtenu les sacro-saintes 5 étoiles, je deviens donc de plus en plus difficile, et si je n’ai pas toujours boudé mon plaisir, les vraies découvertes et les « waouh » le furent davantage en essais, en BD et en ados/jeunesse. Est-ce à dire que ce sont des domaines plus audacieux que le vaste jeu romanesque du divertissement toujours plus commercial ?

 

Allez, des chiffres ….

 

J’ai lu cette année 119 livres (contre 106 en 2016), je ne compte pas bien évidemment les albums enfants et les courts romans jeunesse type premières lectures, tout ce qui prend globalement moins de 30 minutes de lecture.

 

Je n’en ai chroniqué que 65, 54 sont donc restés pour moi seule. Souvent par paresse pure. Je lis avant tout pour mon plaisir, pas pour rédiger des devoirs que je m’infligerais toute seule ! Ceci dit il y a plus de 65 chroniques sur le blog cette année puisque je ne m’interdis pas d’y commenter des albums jeunesse que je ne comptabilise pas mais que j’ai aimés (vous suivez ?)

 

119 livres, qui représentent 23 romans français, 13 romans étrangers, 10 romans ados, 8 romans jeunesse plus conséquents que la petite demi-heure de lecture, 10 polars / thrillers, 20 essais / docs (année concours oblige peut-être), 29 BD adultes, 5 BD jeunesse, 1 doc ados.

 

Ces 119 titres ont représenté 25451 pages, et si je les avais achetés, il m’en aurait coûté 1947,72 €. Mais je n’ai déboursé que 135,80 €, tout le reste provient d’emprunts en bibliothèques publiques, de (quelques) services de presse, de jurys littéraires et d’amis, cadeaux ou voyages.

 

 

 

Seuls 4 livres sur 119 ont eu droit au coup de cœur (5 étoiles) : 2 BD, 1 roman ados, 1 essai

 

Par ordre chronologique de lecture parce que je ne veux pas choisir :

 

  • Riad Sattouf, L’Arabe du futur vol. 3, Allary éd. (publié en 2016), non commenté (et j’avais beaucoup moins aimé le tome 2)
  • Jean-Philippe Blondel, Le groupe, éd. Actes Sud junior (publié en mars 2017), parce qu’il est très abouti à tous points de vue.

 

 

 

Parmi les lectures qui valent vraiment le détour, je retiens :

 

En romans français :

  • Les cerfs-volants, de Romain Gary, (première publication en 1980) finalement, la littérature y a que ça de vrai, je souris en voyant mon fils trimballer Dostoïevski dans tous ses bagages

 

En romans étrangers :

  • Dans la forêt, de Jean Hegland, éd. Gallmeister (publié en janvier 2017)

 

En romans ados :

  • Des poings dans le ventre, de Benjamin Desmares, aux éd. du Rourgue (publié en janvier 2017, lu en mars 2017, Pépite roman à Montreuil depuis)

 

En essais :

  • L’urgence culturelle, de Jérôme Clément, éd. Grasset (publié en avril 2016)
  • Des hommes qui lisent, d’Édouard Philippe (en dehors de toute considération politique, je n’y ai même pas songé en l’ouvrant), éd. JC Lattès (publié en juillet 2017)
  • Comment faire lire les hommes de votre vie, de Vincent Monadé,  éd. Payot (publié en mai 2017)
  • Immunisés ? de Lise Barnéoud, éd. Premier parallèle, publié en août 2017

 

Et quelques bonnes BD du côté de Lupano / Itoïz / Cauuet, Lou Lubie, Radice / Turconi ….

 

 

 

Croire qu’il y aura du très bon en 2018, qu’il soit à venir ou d’un siècle passé, c’est la découverte qui réjouit et enchante, et je vous en souhaite beaucoup, des enchantements.

 

 

Je vous souhaite à tous une bonne et heureuse nouvelle année, les pieds sur terre et la tête dans les livres que vous choisirez, vous.

 

 

 

Voir les commentaires

Overblog me rappelle que....

17 Février 2017, 19:19pm

Publié par Laure

Ce blog a 11 ans aujourd'hui. 

 

Voilà c'est dit. 😃🎂🎁📚🎉🌞

(Oui c'est à peu près tout l'effet que ça me fait)

Eh bien entamons ensemble la 12 ème année  ☺💕

(Toujours pas eu le temps de refaire les peintures)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>