Les jardins d'Hélène

Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats

3 Juin 2018, 13:50pm

Publié par Laure

Mercredi 30 mai 2018, dans les Salons France-Amériques à Paris, ont été révélés les lauréats du Grand Prix des Lectrices de ELLE.

 

Au préalable, les lectrices jurées ont eu un temps de rencontre et d'échange avec elles (oui, le podium est entièrement féminin), ELLE et la maison Guerlain, partenaire de l'événement, nous ont gâtées, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

 

 

 

Et les gagnantes sont :

 

Grand Prix des Lectrices de Elle 2018 catégorie Roman : Anna Hope, La salle de bal (Gallimard)

 

Grand Prix des Lectrices de Elle 2018 catégorie Policier : Eva Dolan, Les chemins de la haine (Liana Levi) . Eva Dolan était absente à la remise des Prix.

 

Grand Prix des Lectrices de Elle 2018 catégorie Document : Delphine Minoui, Les passeurs de livres de Daraya (Seuil)

 

 

Sans correspondre à mon palmarès personnel (que vous pouvez retrouver ici), ces ouvrages étaient tout de même très bien classés dans mes choix.

 

Je n'ai pas pu rester à la soirée, car j'avais prévu de rentrer par le dernier TGV, mais je n'y allais pas pour le Champagne ni le m'as-tu-vu parisianiste (qui a nourri de bien amers débats sur la page Facebook dédiée de l'événement, microcosme aux codes d'une rare violence), en ce sens, je suis ravie de m'être éclipsée, et d'avoir pu échanger quelques mots dans l'après-midi avec d'autres jurées. Dommage de n'avoir pas toujours pu mettre de noms sur les visages.

 

Avant d'être blogueuse, avant d'être jurée, je suis et je reste lectrice. Alsacienne de cœur car c'est la région où j'ai grandi et passé plus de vingt ans de ma vie, sarthoise de résidence les pieds dans la boue de la ruralité, après quelques mutations de tour de France, et toujours parisienne de naissance à l'état civil pour les formulaires administratifs (la bonne blague).

 

Le réseautage ce soir-là ne m'intéressait pas, puisque je n'avais rien de professionnel à caser dans cet événement. Ce blog n'a aucune ambition professionnelle puisqu'il ne me rapporte pas un centime (il me coûte au contraire les frais Premium pour virer la pub), ne sert pas mon travail, et l'écriture ne m'intéresse pas. Je suis et reste lectrice, merci.

 

Allez c'est pas tout, j'ai une pile à lire qui menace de s'écrouler.

Bonnes lectures les gens :-)

 

 

 

 

 

 

 

 

Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats
Grand Prix des Lectrices de ELLE 2018 : les lauréats

Commenter cet article

Saxaoul 03/06/2018 20:31

Oh là là..... Merci de m’ouvrir les yeux sur l’envers du décor. Je regarderai toutes ces soirées parisiennes auxquelles je ne peux jamais assister avec moins d’envie désormais.

Autist Reading 03/06/2018 19:31

Hé bé, bonjour l'ambiance !!! Tu as réveillé la part la plus vile de moi-même et transmis l'envie irrésistible d'aller lire sur le compte FB toutes les perfidies qui s'y sont dites !!!!
J'espère au moins que la fragrance du parfum est à ton goût ;-D

Laure 03/06/2018 19:55

Ahah c'est un groupe fermé réservé aux jurées. Bon pour faire court , au moment de la remise officielle des prix, les jurées étaient parquées dans une salle à part avec diffusion sur écran. On ne mélange pas les serviettes et les torchons. Je ne suis pas restée mais il semble qu'après les discours ce fut un peu pareil pour servir le champagne. Et indépendamment des organisateurs, certaines personnalités se révèlent : se frayer une place dans le milieu éditorial parisien était parfois si flagrant....

À un moment une co jurée m'a demandé comment je faisais pour faire connaître et développer la portée de mon blog puisque je n'étais ni sur Instagram ni sur Twitter. J'ai répondu que ben en fait je ne cherchais ni à le faire connaître ni à le promouvoir. Je crois que je suis passée pour la pauvre fille qui n'avait rien compris. :-))

Sandrinelit 03/06/2018 18:36

Bravo pour votre résumé sur le prix Elle et votre remarque concernant votre loyauté Vis-àvis de vos lecteurs.
J’ai postué pour faire partie de ce jury, je ne pense pas être retenue

Laure 03/06/2018 19:54

Merci Sandrine. Les appels téléphoniques commencent fin juin pour les réponses.