Les jardins d'Hélène

Un regard sur 2020...

1 Janvier 2021, 13:59pm

Publié par Laure

Photo Anne Nygard / Unsplash.com (libre de droits)

Une année particulière, comme on le lit partout, qui nous rappelle combien tout peut toujours basculer. J'ai eu la chance de toujours continuer à travailler, ce qui m'a sans doute sauvée, mentalement du moins...

Je suis passée entre les gouttes du virus jusqu'à présent, et n'ai pas connu de proches atteints. Chance encore.

J'ai lu cette année un peu plus que les précédentes. Beaucoup de livres mais les BD gonflent artificiellement le nombre, elles se lisent plus vite qu'un roman.

Au tableau de 2020 donc, 152 livres lus, qui ont représenté un total de 31661 pages (la bibliothécaire relève le nombre indiqué sur la dernière page numérotée, quel que soit le nombre de pages après) et qui m'auraient couté 2554,31 € si je les avais achetés. Mais cette année encore, j'ai fréquenté assidûment les bibliothèques.

 

Pour ceux qui aiment le détail, j'ai donc lu :

- 38 BD adultes

- 22 romans français ou francophones

- 22 romans pour ados

- 19 essais ou non-fiction

- 14 romans étrangers

- 12 BD jeunesse

- 9 romans jeunesse

- 7 mangas pour ados

- 5 romans policiers

- 3 BD pour ados

- 1 seul recueil de nouvelles

- et je n'ai pas compté les (nombreux) albums jeunesse, lus le plus souvent pour le travail.

 

Je n'ai mis 5 étoiles qu'à 9 de ces 152 titres :

Liens vers mes billets sur ces titres :

- Il est des hommes qui se perdront toujours, de Rebecca Lighieri

- Une photo de vacances, de Jo Witek

- Coltan Song, Collectif Black bone t.1 (Causse/Urien/Mazas/Jean-Préau)

- Une histoire de France, de Joffrine Donnadieu

- Peau d'homme, de Hubert et Zanzim

 

J'ai beaucoup aimé également (4,5 étoiles) les romans suivants, par ordre chronologique de lecture :

- Marche blanche, de Claire Castillon

- Sauf que cétaient des enfants, de Gabrielle Tuloup

- La tentation, de Luc Lang

- Rivage de la colère, de Caroline Laurent

- Une cosmologie de monstres, de Shaun Hamill

- La deuxième femme, de Louise Mey

- Mothercloud, de Rob Hart

 

Eh oui je n'ai au final que peu chroniqué mes lectures, 57% seulement ont été suivies d'un billet, pour les oubliées du traitement de texte, c'est juste une question de paresse. La lecture et son univers ne doivent jamais devenir contraintes.📑

 

 

 

Et l'année s'est achevée dans la douceur, avec l'annonce d'un mariage dans 6 semaines (plus que 5 à présent), comment trouve-t-on une robe en si peu de temps pour marier son enfant ?😉

 

 

 

 

 

 

à tous, qui passez ici, une bonne et heureuse année 2021 !

Commenter cet article

Noukette 04/01/2021 19:47

Wow, tu dois être sur des charbons ardents, c'est chouette !
Quant à tes lectures, bravo ! Je lirai le Lighieri cette année, je me le promets...! Belle année à toi Laure, elle commence bien ! :-)

Laure 05/01/2021 16:47

oui c'est à la fois joyeux et frustrant (trouver une tenue en si peu de temps, pour l'hiver, mais c'est une bonne nouvelle!)
Bonne et heureuse année à toi également,

Autist Reading 02/01/2021 16:43

Waowwww, un mariage éclair ?!!! C'est hyper romantique.
Sinon, beau bilan (tu dois être la seule à calculer le budget que représente notre "addiction" et je dois dire qu'à chaque fois, je suis ébahi de la somme potentielle que cela représente)

Laure 02/01/2021 17:41

Tu es le premier qui ne me répond pas "mais quelle mouche les a piqués ?", rien que pour cela merci !
eh oui, j'ai tout appris dans la foulée : le mariage début février, la soutenance de thèse une semaine après, et un mois plus tard le départ pour un an de post doc à l'université de Harvard (tout seul, mais je pense qu'elle le rejoindra dès que possible !) Je sens que je vais voyager en 2021 ;-)