Les jardins d'Hélène

Les moments éphémères

14 Octobre 2007, 21:50pm

Publié par Laure

Hier, sur le salon de la 25ème heure du livre  [le salon du livre annuel du Mans], j’ai fait une très belle rencontre…

Alors que je pensais aller faire un brin de causette avec Second Flore (qui avait déjà tout un harem devant lui ;-)), je me suis laissée arrêter par un écrivain qui signait à trois ou quatre chaises de lui et qui a eu un joli geste vers sa pile de romans. Si j’m’arrête, j’achète ? J’ai les mains vides, mon cordon Ouest France autour du cou, mon badge Exposant au bout, j’ai joué à la marchande, j’ai vendu des livres, moi la bibliothécaire stagiaire sur un stand de libraire concurrent, et je fais une pause. « Alors racontez-moi, je suis fatiguée de lire des 4èmes de couverture ». Et je l’écoute… Plus que son récit c’est son élégance et ses yeux souriants que j’ai bus.  Et je suis repartie avec la plus personnelle et la plus émouvante dédicace que j’aie jamais eue…

 

« Ecouter Chet Baker, pleurer sur tout ce qui s'enfuit

Se dire que c'est fini jusqu'à tout à l'heure

Et revenir en arrière à toute allure »

                                   In Chet Baker, album Divinidylle, Vanessa Paradis, 2007

                                   Paroles : Jean Fauque, Musique : -M-

 

« Toutes ces choses qui m'viennent

Toutes ces choses qui m'quittent

Ces choses qui m’reviennent

Ces choses qui m'requittent

Faudrait qu'ça m'revienne

Avant qu'ça m'passe vite

Junior suite … »

                                    In Junior suite, album Divinidylle, Vanessa Paradis, 2007

                                   Paroles : Didier Golemanas, Musique : Alain Chamfort

 

Deux des plus belles chansons de l’album Divinidylle de Vanessa Paradis, avec Dès que je te vois. Extraits à écouter sur le site officiel

 

Commenter cet article

Cuné 16/10/2007 13:17

Oh oh l'autre, qui nous remet le truc sur le dos !! :-D Haem haem !!

Laure 16/10/2007 13:20

ben oui, c'est plus facile :-))

Florinette 16/10/2007 11:13

J'aime beaucoup cet album et je te sens encore toute émue par cette mystérieuse rencontre...

Clarabel 16/10/2007 09:48

Arf ! les jolies pépites en bout de course ! ... *soupirs*Ni remords, ni regrets dans la vie ; j'espère qu'il en sera toujours ainsi !!! ;o))(Mais la prochaine fois, je HURLE !)

Laure 16/10/2007 11:59

ah mais moi j'attendais que vous me criiez "fonce", et z'avez pas crié, alors... pas foncé :-))

Tamara 15/10/2007 16:03

J'ai relu 2 fois ton billet avant de me dire que j'avais bien compris : tu ne livres pas le nom de l'écrivain ! pff, à quand la réponse pour les curieux comme moi ? :-)

Laure 16/10/2007 11:55

ha bah non, les beaux messieurs, je les garde pour moi ;-))

second flore 15/10/2007 09:06

Des gestes lents et gracieux, regard et voix doux et clairs... Je pense savoir de qui tu parles ;-) (Harem, harem... Le lendemain tu aurais eu droit à un long calme sympathique, avec Delphine de Vigan pour voisine. Bonnes lectures !)

Laure 15/10/2007 09:41

Ah, Delphine de Vigan.. j'aurais vraiment dû revenir le dimanche ! d'autant que mon écrivain mystère partageait ta table ronde sur les premières plumes ;-)PS : j'aime bcp ta dédicace côté Jardins / Côté Cour, c'est juste que dans ton cas, c'est moi qui suis venue te voir, alors que l'autre là, il m'a attrapée au passage ;-))

Vero 15/10/2007 06:25

Ah tu attises notre curiosité! qui est donc ce merveilleux homme qui écrit des livres en plus!