Les jardins d'Hélène

La noce d'Anna, de Nathacha Appanah

1 Mai 2006, 18:14pm

Publié par Laure

Un 21 avril en bord de Saône. Sonia, 42 ans, marie sa fille Anna, 23 ans. Elle la trouve bien jeune pour s’engager et mener une vie si rangée. Du récit du mariage planifié à la minute par sa fille au nouvel élan qui s’offre à elle en la personne d’un parent du mariage, Sonia revient aussi sur son passé solitaire, sa farouche liberté, son amour de l’écriture (elle est écrivain) et son vif désir de quitter Maurice, son île natale qui n’était pas si paradisiaque.

C’est un récit qui vous prend par la main et vous retient avec une douceur, une pudeur et une tendresse infinies. L’histoire pourrait être banale mais elle est si bien écrite que c’en est somptueux. Je n’ai pas pu lâcher ce livre avant sa fin, pour le quitter alors à regrets.

Sans les commentaires enthousiastes de Clarabel, je n’aurais sans doute pas porté attention à  ce livre dont la couverture ne m’attirait pas et dont je ne connaissais pas du tout l’auteur. Je sais dorénavant que ce fut une découverte magnifique et que je chercherai volontiers ses deux autres titres : Les rochers de poudre d’or et Blue Bay Palace.

Gallimard, continents noirs, août 2005, 147 pages, ISBN 2-07-077496-1, prix 12,50 €

Ma note : 4,5/5

Lu en une journée pendant ma semaine en Crète...

Commenter cet article

Claire 16/08/2010 09:28



Une amie m'ayant conseillé, du même auteur, Le dernier frère, j'ai lu les deux livres à quelques semaines d'intervalle. L'écriture est belle, souvent analytique, très juste.


Le dernier frère est réellement poignant et révèle une page d'Histoire peu connue. N'hésitez pas !


 



clarabel 03/05/2006 11:42

Noooooooooooooon ! D'ailleurs, permission de sortie accordée pas avant ses 21 ans ! :p
..

clarabel 02/05/2006 14:35

Forcément, forcément, forcément !!!!!!!!
C'est un bonbon ce livre ! .. Moi, je m'y suis vue dans la peau de Sonia - dans dix ans - en train de marier ma fille !.. j'ai vraiment tout ressenti comme si elle c'était moi !...
Magnifique !

Laure 02/05/2006 18:20

Oui, j'ai relu plusieurs fois ta critique car justement je ne me suis pas du tout identifiée, ni dans la mère ni dans la fille, en revanche il y a un je ne sais quoi dans l'écriture qui m'a chavirée : j'ai adoré !
---
ouah, dans dix ans, tu veux la marier jeune ta fille :-))))