Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 09:46

Un coup de cœur pour ce cœur de pierre !

Cet album BD emprunte à différents genres, se démarquant des cases habituelles (formats et découpages différents) et sans bulles : le texte poétique (il y a des rimes !) se rapproche du conte, récit à la troisième personne tout du long. Chaque illustration est un tableau en soi, riche de détails, d’ombres, de couleurs faisant sens avec le texte. On pense aussi inévitablement à l’univers de Tim Burton.

Qu’en est-il de l’histoire ? Un petit garçon nait avec un cœur de pierre : il ne connaîtra jamais de sentiments. « À dix ans seulement, il avançait voûté, sous le poids d’un cœur bien trop lourd à porter » (p. 6). Le même jour naissait une petite fille au cœur d’artichaut : « On n’avait jamais vu une enfant si heureuse. Elle passait son temps à tomber amoureuse » (p.10). Mais que de souffrance quand elle rencontrera le petit garçon au cœur de pierre qui par définition ne peut l’aimer ! Alors que tout près passe un petit garçon au cœur d’or….

 

Une histoire à la fois sombre et lumineuse, comme les illustrations et les couleurs qui en sont le miroir, un conte sur l’amour et la douleur des sentiments non partagés, sur l’attention à l’autre et la solitude : un album somptueux qui séduira tout le monde, enfants comme adultes, une valeur sûre que l’on relira assurément.

 

 

Delcourt jeunesse, mars 2013, 31 pages, prix : 9,95 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Jérémie Almanza et éd. Delcourt

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Boite à BD
commenter cet article

commentaires

Vero 12/03/2014 12:02

Oh, il m'a l'air beau tout plein celui-là... Je note !

Laure 12/03/2014 13:38

oui, il est beau ET très bien :-)

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -