Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 09:56

coeur naufrage - delphine bertholonLyla, traductrice, est une trentenaire solitaire, partagée entre un homme marié et une amie qui a de l’énergie pour deux. Un message laissé sur son répondeur par Joris, un ancien amour d’adolescence, va venir remuer son passé. De cette idylle de vacances est né un petit garçon, sous X, car Lyla était trop jeune, même pas 17 ans, et sa mère franchement hostile à l’idée de l’aider. Mais un petit garçon né le 11 août 1999, un jour d’éclipse solaire totale, « la nuit dans le jour », c’est suffisamment rare pour avoir des chances de le retrouver, non ?

 

Lyla avait écrit une lettre à Joris, le père, mais n’avait jamais reçu de réponse.

 

Dix-sept ans plus tard, le voici qui réapparait, bouleversé par une découverte inattendue, lui qui a construit sa vie depuis bien longtemps et est à présent jeune papa d’une petite fille.

 

Cœur-naufrage est un roman sensible et juste, qui n’échappe pas toujours, surtout vers la fin, aux bons sentiments. J’avoue ne pas comprendre le titre, trop guimauve à mon goût, et ne vois pas vraiment le rapport avec le récit.

 

 

J’ai néanmoins aimé l’enchâssement habile entre passé et présent, entre voix féminine et voix masculine, pour reconstruire le fil de l’histoire. De même la construction de soi en ayant grandi auprès de parents défaillants est intéressante. Le côté positif malgré les difficultés de la vie est plaisant, un peu trop facile peut-être, mais dans la mouvance des romans « qui font du bien ».

 

Un avis un peu mitigé donc.

 

 

Badge Lecteur professionnel

 

 

JC Lattès, mars 2017, 407 pages, prix : 20 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : éd. JC Lattès

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -