Les jardins d'Hélène

Moins qu’hier (plus que demain) – Fabcaro

20 Juillet 2018, 14:17pm

Publié par Laure

Du lever au coucher, du matin au soir, chaque page de l’album est une tranche de vie d’un couple. Différents couples se succèdent. Celui de Géraldine et Fabien revient comme un gimmick, celui de l’homme qui fait semblant de ne pas comprendre que sa femme est partie pour de bon, et pas seulement à la boulangerie.

 

C’est cynique, plutôt acide, les pensées révélées sont de celles que l’on tait, inavouables ou peu politiquement correctes. Mais les histoires d’amour finissent mal… en général, c’est bien connu non ?

 

Regardez le titre avec son proverbe inversé…

 

Prenez la couverture avec ce couple de mariés (sur un plat de nouilles ?!), retournez le livre et regardez la 4ème de couv, vous y lirez cet extrait : « File dans ta chambre ! on t’annoncera le divorce quand tu seras moins insolente ! » C’est peut-être d’ailleurs l’une des planches les plus drôles de l’album, cette petite fille qui a compris avant qu’on ne le lui dise, et sa mère qui essaie d’enrober les choses…

 

Si vous aimez l’humour de Fabcaro (Zaï Zaï Zaï Zaï, Et si l’amour c’était aimer ? , Pause,  …), foncez ! C’est parfois cruel, mais juste et drôle !

 

 

 

Editions Glénat, coll. GlénAAARG !, mai 2018, 62 pages, prix : 12,75 €

 

 

 

Crédit photo couverture : © Fabcaro et éd. Glénat

Commenter cet article

Autist Reading 20/07/2018 16:44

Autant "Et si l'amour était d'aimer?" ne me disait rien, autant celui-ci m'a tapé dans l’œil immédiatement. C'est le genre d'humour qui fait mouche à chaque fois avec moi, même si j'ai trouvé parfois quelques "facilités", 'ensemble est à se tordre.

Laure 21/07/2018 09:55

Oui ! "et si l'amour c'était aimer ?" est celui que j'ai le moins aimé jusqu'à présent, car vraiment trop "barré".