Les jardins d'Hélène

Augustin Mal n'est pas un assassin - Julie Douard

14 Avril 2020, 10:30am

Publié par Laure

Augustin Mal est un homme ordinaire qui a pour lui d’être bien éduqué, courtois, poli et propre sur lui. Du moins le croit-il, car son comportement est loin de le montrer. Il s’exprime sans filtre et ne s’embarrasse pas de codes sociaux ni de politesse bienveillante. Il est en manque d’amour et un peu de sexe ne lui déplairait pas. Il envie les femmes, car elles n’ont qu’à se laisser séduire, se servir et consommer !

 

Tout est simple finalement dans son monde, sauf que… tout ne se déroule pas comme il le croit. Il va rencontrer Gigi dans un groupe de parole, dont il ignore jusqu’au sujet des rencontres, sinon qu’elle dit beaucoup de mal de son mari, et que tous les gens qui sont là doivent être malades, sauf lui.

 

Et la situation va devenir… singulière, c’est le moins qu’on puisse dire. Quel curieux roman que ce petit ouvrage aussi bref que surprenant ! C’en est férocement drôle, la perception qu’a le héros de lui-même et celle qu’en a le lecteur étant diamétralement opposée. Un bonhomme sacrément dérangé, pour un roman qui ne laisse pas indifférent.

 

 

 

P.O.L, février 2020, 102 pages, prix : 13,90 €, ISBN : 978-2-8180-4932-7

 

 

 

Crédit photo couverture : © éditions P.O.L

Commenter cet article

Raph 15/04/2020 22:34

J'ai beaucoup aimé aussi, dans la veine d'un Jean-Pierre Martinet (La grande vie) ou d'un Beckett (Premier amour). En plus drôle peut-être. Vous avez tellement raison sur le décalage de perception !
R.E.

Laure 16/04/2020 09:59

Oh je note le JP Martinet, je ne connais pas, merci !