Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 16:49

 

Traduit de l’américain par Yoann Gentric

 

ce livre va vous sauver la vieRichard Novak, la cinquantaine, a tout pour lui : une splendide villa à Los Angeles, beaucoup d’argent qu’il se contente de gérer chaque jour sur Internet, une vie réglée comme du papier à musique que d’autres organisent pour lui : ménage, coach, diététicienne, …. Il n’a plus besoin de travailler et observe la vie depuis sa baie vitrée. Il n’a pas tout réussi puisqu’il est séparé de sa femme et de son fils Ben, un grand adolescent qu’il n’a pas revu depuis longtemps. Alors quand il croit mourir lors d’un malaise qui le conduit aux urgences, il se décide enfin à regarder sa vie autrement, et à sortir de son petit monde aseptisé.

Des événements tous plus étonnants les uns que les autres vont lui arriver, il va se retrouver héros malgré lui, et rendre bien des services à des gens aussi différents qu’un vendeur de donuts, une mère de famille déprimée en révolte, un acteur de cinéma…

Ce roman est réellement étonnant, original, surprenant, touchant, on n’est jamais loin de l’absurde et tout prend des airs assez loufoques. On observe le changement de cet homme le sourire au coin des lèvres et on applaudit l’imagination fertile de l’auteur qui ne ménage pas les scènes cocasses. (Le stage de retraite silencieuse est un morceau d’anthologie !)

J’ai peut-être trouvé le dernier quart du livre un peu ronronnant, car si tout suit son chemin, on se demande où il va finir par conduire. La fin est une queue de poisson déstabilisante, à moins qu’elle ne soit à la hauteur de l’ironie portée sur les extravagances de l’Amérique ici décrite.

 

Une interrogation sur le titre également, qui est le même en anglais (this book will save your life), ce n’est donc pas affaire de traduction : on ne voit pas bien le rapport sinon que ce livre peut vous amener à reconsidérer à tout moment votre façon de voir votre vie ? (ou faut-il voir un lien avec l’histoire du manuscrit final ?)

 

Actes Sud, septembre 2008, 445 pages, prix : 23 €

Existe en Babel poche, août 2010, prix : 9,50 €

Etoiles : stars-4-5__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : © 8 :30 pm, 2008 © Tom McKinley et éd. Actes Sud.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Romans étrangers
commenter cet article

commentaires

Theoma 07/01/2011 17:59



Comme tu es convaincante ! Et en plus il est en poche !



Laure 07/01/2011 21:32



oui, en plus cela m'a vraiment donné envie de lire d'autres titres de cet auteur !



Tonie Behar 05/01/2011 23:46



Bonsoir Hélène! Je viens de terminer ce roman ce matin même après en avoir lu une bonne partie jusqu'à trois heures du matin la veille. Impossible de le lacher une fois qu'on est bien rentrer
dedans !
Mais je suis comme vous, je trouve la fin  bien étrange avec ce sauvetage avorté et cette dernière phrase mélodramatique qui semble présager le pire... ça m'énerve! a votre avis que va-t-il
se passer?
en tout cas Richard et ses amis nous trottent dans la tête, même quand la dernière page est refermée. A bientôt,


Tonie 



Laure 06/01/2011 07:20



même impression : ça laisse présager le pire et c'est agaçant !!!! Mais il est prêt, réconcilié avec lui-même et son fils, alors ... quelle fourberie que cet hélico
qui part où il y a plus de monde : l'Amérique de l'info spectacle ! Le lecteur veut se révolter mais n'est que lecteur : elle nous a bien eu cette A.M. Homes ;-)



Vero 04/01/2011 20:17



C'est noté! En plus je vois qu'il existe en poche, c'est donc parfait!



In Cold Blog 04/01/2011 17:38



J'aime bien cet auteur. Je suis étonné que tous ses livres ne soient pas traduits en français.
Je ne connais pas ce titre-là, mais si lire en V.O.te tente, je te conseille vivement ceux que j'ai lus : Jake, The safety of objects et The end of Alice.



Laure 06/01/2011 07:22



J'ai qqs titres en français en réserve... je suis paresseuse pour lire en VO, mais si les autres titres en VF me plaisent, un jour pourquoi pas... (d'autant que pour
la version sans dico au concours, un peu d'entraînement ne serait pas superflu !)



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -