Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 07:44

 

entrevue-de-st-cloud.jpgJ'avais beaucoup aimé le précédent roman d'Harold Cobert, Un hiver avec Baudelaire. Force est de constater qu'avec ce nouvel opus, l'entrevue de St Cloud, l'auteur opère un virage à 180° qui ma foi se révèle tout aussi surprenant que qualitatif. Pourtant, je goûte peu aux romans historiques, c'est donc bien ici la volonté de suivre l'auteur qui m'a guidée. J'ai pour ce faire participé au partenariat de BOB, sans savoir que l'auteur m'avait déjà mise sur sa liste de SP, ce sont donc deux exemplaires que j'ai reçus quasi en même temps, l'un dédicacé, l'autre gagné auprès de BOB. Ne voyant pas la nécessité ni même l'utilité d'en garder deux, l'un est parti à 10 000 km d'ici, chez Véro, qui vous livre ici son billet.

Mais revenons au sujet du livre. En pleine Révolution, alors que la monarchie se voit quasi condamnée, Mirabeau, élu révolutionnaire du Tiers-Etat, obtient de la Reine Marie-Antoinette une entrevue secrète dans le parc de Saint-Cloud, au cours de laquelle il lui prodigue des conseils politiques pour tenter de sauver la couronne. Cette entrevue du 3 juillet 1790 changera-t-elle le cours de l'Histoire ? Si la fin tragique est connue d'emblée, Cobert, spécialiste de Mirabeau (il lui a consacré sa thèse et un essai) fait preuve ici d'une modernité et d'un dynamisme intéressants : les dialogues sont toniques et ne manquent pas de piquant, la joute oratoire des deux protagonistes est savoureuse, et fait presque à elle seule déjà tout le sel de ce court roman moderne et enjoué.

Harold Cobert montre avec ce nouveau roman qu'il a plus d'une corde à son arc, il y a fort à parier qu'il risque donc de nous surprendre encore. Souhaitons lui ce bel avenir littéraire.

 

Merci à l'auteur donc, au site logo bob, et aux éditions Héloïse d'Ormesson pour ce double envoi, l'un pour le crépuscule, l'autre pour l'aurore.

 

rentree litt sept10

 

 

Editions Héloïse d'Ormesson, août 2010, 141 pages, prix : 15 €

Etoiles : stars-4-0__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : © Christine Cobert et éd. EHO.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vero 20/09/2010 15:31



"bien que peu attirée, etc." bien sûr!



Laure 22/09/2010 16:47



oui, j'avais naturellement corrigé ;-)



Vero 20/09/2010 11:37



Comme toi, bien que attirée par les romans dit historiques, j'ai passé un bon moment! Merci encore!



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -