Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 06:06

Traduction : Tetsuya Yano.

 

Voici une nouvelle série de manga conseillée dès 14 ans mais qui peut être lu sans souci dès 9/10 ans, de par le sujet qu’il aborde notamment. (Je ne sais pas comment la série évoluera, mais le tome 1 se veut tendre et drôle).

En 1958 à Hiroshima, une jeune mère de deux enfants ne peut plus joindre les deux bouts et se voit obligée de confier l’un de ses deux fils à sa mère. Akihiro Tokunawa, qui doit avoir à peu près 8 ans, change donc de vie du jour au lendemain, quitte la ville pour la campagne perdue de sa grand-mère. La vie y est rude, dans une très grande pauvreté. Mais sa mamie est une « gabaï » mamie, une mamie sacrément géniale qui déborde d’idées pour récupérer tout ce qu’elle peut et vivre avec trois fois rien. Auprès d’elle, Akihiro apprend l’échange et la débrouille. Alors qu’il rêve de faire du kendo ou du judo par exemple, il se contente de courir car le terrain est gratuit et ce sport ne nécessite pas d’équipement particulier. Il court donc, mais pas trop, sinon il aura encore plus faim comme dit sa grand-mère !

Petites épisodes successifs qui sont des souvenirs de cette enfance à la campagne, si les ressources sont minimalistes, la tendresse, l’imagination et l’amour de sa grand-mère ne manquent pas ! Adaptée du roman autobiographique du scénariste (qui est aussi humoriste), la série compte actuellement 7 volumes au Japon et Delcourt vient de sortir le 1er tome en français.

C’est le type de manga intergénérationnel qu’on peut prendre plaisir à lire à tout âge tant le sujet se veut universel : les relations d’une grand-mère et son petit fils, le retour sur un monde frugal un peu vite oublié, la nécessité de la simplicité quand le nécessaire manque pour survivre, avec un retour sur la valeur des choses…

p. 112 : « tu sais mon garçon, les hommes sont heureux ou pauvres suivant leur façon de penser et l’état de leur cœur. »

 

Par l’auteur de Aya, conseillère culinaire.

 

Delcourt / Akata, juin 2009, 224 pages, prix 7,50 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : éd. Delcourt

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Boite à BD
commenter cet article

commentaires

Finette 29/07/2009 11:01

J'ai adoré "Aya" et ton billet est bien tentant, merci!

Naina 24/07/2009 13:39

J'ai lu et aimé. J'attends le second tome, prévu en août.

Laure 24/07/2009 14:51


il faudra en effet que je surveille la suite des parutions ! c'est vrai que je préfère avoir les séries entières d'un coup mais bon... on fait avec ...


cathulu 24/07/2009 10:15

Peut être sera-t-il le premier manga que j'arriverai à lire

Laure 24/07/2009 14:48


je crois bien que c'était le premier pour moi, du moins dans ceux qui se lisent dans le sens de lecture japonais. Mais il m'avait été conseillé par mon libraire
BD en personne alors...


Cuné 24/07/2009 08:55

Oui, c'est tentant !

esmeraldae 24/07/2009 07:52

ça à l'air sympa, je note!

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -