Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 07:19

Paris, septembre 1676. Marie-Madeleine vit recluse avec sa chambrière, fuyant la vie et le tumulte de la ville, gardant pour elle son secret : sa mère, la marquise de Brinvilliers, a été guillotinée en place de Grève, pour ses multiples implications dans l’affaire des Poisons. Sa fille, qui porte le même prénom, ne peut accepter les horreurs et meurtres perpétrés par sa mère et n’arrive pas à dépasser ce lourd héritage moral, même si elle n’est en rien responsable des actes de sa mère. Elle vit désormais le plus discrètement possible, même Jeanne sa chambrière ne sait rien de son histoire.

Mais un beau jour, Marie-Madeleine reçoit des colis inquiétants, qui laissent entendre que quelqu’un sait qui elle est et veut lui faire payer les crimes de sa mère.

L’aspect policier du roman (qui envoie ces colis et pourquoi ?) passe vraiment au second plan dans le roman. Le sujet principal me semble plutôt être la « reconstruction » de la jeune femme, le regard qu’elle va pouvoir poser sur sa mère après le soutien et l’affection que lui a apportés La Reynie, Chef de la Police parisienne ayant fait condamner sa mère.

Un roman qui devrait plaire aux jeunes lectrices (dès 12-13 ans quand même) qui affectionnent les romans historiques, car celui-ci notamment part d’une trame réelle, les personnages ayant réellement existé. Seule l’intrigue développée autour du devenir de la jeune Marie-Madeleine est imaginaire.

A la fin du roman, de courtes notices retracent l’affaire historique des poisons et la biographie des personnages (La Voisin, La Brinvilliers, Nicolas Gabriel de La Reynie, Louis XIV…)

Une façon sympathique aussi de réviser l’Histoire !

 

Mijade, 2009, 142 pages, prix : 7 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Guy Servais / Shutterstock et éd. Mijade

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Livr'ados
commenter cet article

commentaires

Lapinette 12/01/2014 10:38

Très bien écrit merci :) Mais juste, pourquoi ce titre ?

alcyd 22/01/2014 22:20

Je pense que c'est pour symboliser innocence de marie madeleine brûlée par les actes de celle qui lui a donné le jour ... maintenant ce n'est qu'un avis personnel
Bien a toi

esmeraldae 06/09/2009 17:35

la couv est belle

Laure 06/09/2009 18:42


c'est vrai oui !


Karine :) 04/09/2009 17:40

J'aime toujours ce genre de livre historique avec des personnage réels... je note!

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -