Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 18:57

 

monsieur-madone.jpgClémentine est grand reporter et pour arrondir ses fins de mois, elle fait aussi un peu de photo people. Il y a de cela cinq ans, son amant, Hugo, qu'elle appelait tendrement Monsieur Madone suite à un jeu entre eux sur les différents types d'hommes, s'est suicidé, refusant d'affronter un cancer dont l'issue serait fatale. Elle ne s'en est jamais vraiment remise, pas plus qu'elle ne s'en était ouverte à des proches. De retour à Versailles dans la famille d'Hugo, elle discute longuement avec son frère Nicolas, inconsolable lui aussi. Tous deux vont s'autoriser à dire enfin leur douleur du deuil.

J'ai aimé cette histoire courte, sensible et intimiste, qui sonne pour moi comme une évidence. C'est la raison pour laquelle peut-être je vais paraître sévère en n'en faisant pas un coup de cœur, car jamais elle ne m'a étonnée ou paru originale. Juste évidente. (Je me répète mais ne trouve pas d'autre mot adéquat!). Malgré le thème du deuil ce n'est pas une histoire triste, on sent les passages joyeux, et la réouverture positive à la vie malgré ce bout d'amputation de soi que laisse toujours la perte d'un être cher. L'écriture mêle habilement le temps passé et présent, sans fioritures, le roman est simple, presque léger, apaisé et apaisant...

 

Merci à l'auteur et aux éditions Pocket pour l'envoi !

 

Pocket, juillet 2011, 148 pages, prix : 5,60 €

Etoiles : stars-3-5__V45687331_.gif

Crédit photo couverture : © Arnaud Tracol et éd. Pocket

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vero 18/07/2011 14:40



J'ai bien aimé ce que j'ai lu de cette auteure en jeunesse alors je note celui-ci!



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -