Les jardins d'Hélène

litterature jeunesse

Mon chagrin éléphant – Cécile Roumiguière et Madalena Matoso

20 Juillet 2021, 17:59pm

Publié par Laure

Un petit garçon rentre du cimetière avec ses parents, ils viennent d’enterrer Mamiette, sa grand-mère chérie. Depuis sa mort, le petit garçon ressent un chagrin omniprésent, qui prend la forme d’un éléphant très encombrant. Alors quand l’éléphant assis à ses côtés lui demande de chanter une souris verte dans la voiture, les parents s’en agacent, mettant en avant leur propre chagrin tandis qu’ils entendent leur enfant chanter une comptine joyeuse.

Petit à petit, l’enfant va apprivoiser son chagrin éléphant, qui deviendra moins encombrant.

Un très bel album sur le deuil pour les enfants (dès 4/5 ans), qui explique de manière imagée que l’être aimé restera toujours dans nos souvenirs et dans nos cœurs.

Le lecteur adulte connaisseur de littérature jeunesse reconnaitra les clins d’œil à d’autres éléphants bien connus des albums enfants, quand le petit garçon se renseigne sur les éléphants parce que sa grand-mère disait toujours qu’on trouve les réponses dans les livres (ça aussi c’est un beau message)

Les couleurs vives et majoritairement primaires, la patte très graphique parfois géométrique de l’illustratrice sont très agréables et la répartition texte images est très réussie. Un bel album apaisant qui pourra aider les parents à accompagner les enfants lors du deuil d’un proche, mais qui peut aussi se lire sans raison particulière, juste pour la curiosité et la beauté du texte et de l’image.

 

 

Ed. Thierry Magnier, août 2015, 32 pages, prix : 13,90€, ISBN : 978-2-36474-728-9

 

 

Crédit photo couverture : © Madalena Matoso et éd. Thierry Magnier

Voir les commentaires

Le mystère de Pouleville – Albert Arrayas

28 Juin 2021, 11:44am

Publié par Laure

Traduit de l’espagnol par Corinne Delporte

 

Le concours de la Plume d’Or récompense la meilleure poule de l’année au village de Pouleville. Quelques jours avant le concours, voilà qu’une poule disparaît. Puis une autre, et encore une autre…. Certains ont vu une ombre… Le village vit désormais dans la crainte. Mais la sage sorcière Courteplume va venir en aide aux villageois grâce à ses pouvoirs. Le coupable est bien celui que l’adulte lecteur imaginait mais pas pour les raisons attendues.

Un bel album que j’apprécie pour ses illustrations tout en finesse, détails et précision, aux couleurs douces. Albert Arrayas est à la fois au texte et au dessin. Une histoire mignonne pour les petits qui aiment les poules ! et une approche du roman policier, avec mystère et enquête mais sans frayeur.

 

(dès 4 ans)

 

 

 

 

 

 

 

Éditions Crackboom !Livres, juin 2021, 28 pages, prix : 12,95€, ISBN : ‎ 978-2-89802273-9

 

 

Crédit photo couverture : © Albert Arrayas

Voir les commentaires

Renata, petite aventurière – Mélanie Delloye, Pierre-Emmanuel Lyet (ill.)

2 Avril 2021, 14:55pm

Publié par Laure

Elle en a de l’imagination cette petite Renata ! C’est qu’elle est souvent contrariée - comme tous les enfants – grondée parce qu’elle a fait une bêtise, peur de plonger dans la piscine, trop petite pour attraper les bonbons que sa mère range sur une étagère en hauteur, elle va inventer des parades : partir vivre sur la Lune, explorer le fond des mers avec ses magnifiques poissons, devenir une géante, pour se rendre compte qu’au final, la vie avec les siens, famille et amis, n’est pas si mal.

Un joli album qui contient 3 histoires, de l’humour, un texte court, des illustrations dynamiques et colorées, essentiellement dans les couleurs primaires qui donnent le ton dès la couverture : du jaune, du bleu, du rouge.

 

 

(dès 4 ans)

 

Gallimard jeunesse, avril 2021, 56 pages, prix : 13,90 €, ISBN : 978-2-07-513299-2

 

 

Crédit photo couverture : © Pierre-Emmanuel Lyet et éd. Gallimard Jeunesse

Voir les commentaires

Sam et le Martotal – Louise Mey (ill. de Libon)

10 Mars 2021, 15:21pm

Publié par Laure

Salamantina préfère qu’on l’appelle Sam, tout simplement. Dans sa tribu, c’est la Tradition séculaire qui fait loi. Les filles sont dotées d’un martotal, outil encombrant qui sert un peu à tout, notamment aux corvées qui leur sont dédiées : peigner les bloutons, dégonfler les moumouths, récolter les flommes, et j’en passe. Les garçons, de leur côté, sont affublés d’une plarmure ultra rigide et volumineuse, pour faire la bagarre, aidés par leur bassue. Point de corvées domestiques pour eux, leur rôle, c’est la bagarre, point barre.

Mais Sam ne s’y retrouve pas. Elle veut bien aider un peu sa mère, mais pas faire que cela, la bagarre ou la pêche à la druite, de temps en temps, ça l’amuserait bien. Pareil pour Anatole, qui aime bien rêver en haut des arbres et vivre au calme.

p. 49 : « Pourquoi ils ne nous laissent pas le choix ? (…) Ils ne trouvaient pas la réponse. Mais ce n’est pas parce qu’on n’a pas de réponse qu’on pose une mauvaise question »

De même une croyance ancestrale a défini qu’il fallait se méfier des potruches, qui mangent les hommes. Et c’est loin d’être vrai, Sam va rencontrer une potruche qui ne demande que des câlins et des grattouilles !

Vous l’aurez compris, Sam et le martotal est un roman jeunesse qui dénonce avec humour les stéréotypes de genre et invite les enfants et tout un chacun à affirmer ses propres goûts et envies. On pense inévitablement à Flore Vesco et à Pef avec l’invention de mots tout à fait compréhensibles dans le contexte, et qui ajoutent à l’humour de l’ensemble.

 

Les illustrations de Libon, aux tonalités de rouge et gris/noir bleuté dynamisent le propos, insérées régulièrement dans le texte ou parfois en pleine page, et donnent forme aux différents éléments et personnages évoqués.

Martotal, Martosam, marre total, marteau total ? Allez découvrir ce qui se cache derrière ce mot !

 

Un roman pour l’égalité des sexes tout en fantaisie et sourires du lecteur !

 

(dès 8/9 ans)

 

Éditions La ville brûle, septembre 2020, 71 pages, prix : 10 €, ISBN :978-2-36012-125-0

 

 

Crédit photo couverture : © Libon et éd. La ville brûle.

Voir les commentaires

Taxi Pouet-Pouet ! – Stéphane Servant, Elisa Géhin (ill.)

23 Novembre 2020, 13:58pm

Publié par Laure

« Taxi ? Taxi ! Pouet-Pouet ! » Une petite dame à grand chapeau hèle un taxi pour la conduire au bal du Petit Bois. « A travers la ville, le taxi roule, le taxi va. » Tout commence tranquillement, la petite dame n’est pas pressée. Mais ils sont nombreux à avoir besoin de ce taxi ce jour-là : le policier qui court après un voleur, le PDG qui va au bureau, un futur papa… et ainsi de suite. Vite ! devient le maitre-mot. Tous vont-ils pouvoir rentrer ? Mais oui, enfin, jusqu’à un certain point, car quand la minuscule dame au gros ventre rebondi arrive, rien ne va plus, mais tout se termine dans une explosion de joie et de couleurs.

Ah qu’il donne la pêche ce bel album aux couleurs fluo avec ses phrases randonnée qui reviennent à chaque page, pour le plus grand plaisir des enfants qui les anticipent au fil de la lecture. De l’humour, des illustrations qui ne laissent pas indifférent, une aventure rocambolesque aux personnages qui s’entremêlent à un rythme fou, une grande double page qui s’ouvre pour ajouter au spectaculaire et jouer sur l’espace et le mouvement : on en redemande !

Embarquez à bord du taxi Pouet-Pouet, vous ne le regretterez-pas !

 

(Dès 3 ans)

 

 

Gallimard Jeunesse, mars 2020, [32 pages], prix : 15,90 €, ISBN : 978-2-07-510977-2

 

 

Crédit photo couverture : © Elisa Géhin et éd. Gallimard jeunesse.

 

Voir les commentaires

L’épouvantable bibliothécaire – Anne-Gaëlle Balpe (ill. de Ronan Badel)

28 Octobre 2020, 13:15pm

Publié par Laure

Suzanne a onze et demi et ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est lire. De tout, tout le temps, et elle n’hésite pas à utiliser les cartes de ses parents à la bibliothèque pour emprunter plus de livres. Quand ses parents lui annoncent qu’elle va passer les vacances seule chez sa tante Églantine à la campagne, son premier réflexe, c’est de remplir sa valise de livres. Mais comme elle prend le train toute seule aussi, pas question, sa mère allège ses bagages, ce sera un livre pour le voyage et c’est tout.

Bien que l’arrivée soit pittoresque et que Suzanne goûte peu aux joies des corvées rurales (sa tante lui demande de s’occuper des moutons), elle se dit qu’en se débarrassant plus vite de ses obligations, elle pourra aller à la bibliothèque située dans ce vieux manoir juste à côté. Mais c’est quoi ce monstre vert qui la suit partout, cette bibliothèque fermée et poussiéreuse où les livres tombent en morceaux, et cette bibliothécaire revêche pour ne pas dire carrément sorcière ?

C’est qu’il y a de la magie et du mystère là-dessous, et s’il y a quelques beaux passages sur le plaisir de la lecture, il y a surtout beaucoup d’aventure et d’humour, une petite dose de frisson juste ce qu’il faut et les magnifiques dessins de Ronan Badel qui ponctuent le récit. Quelques pages documentaires en bonus (courtes, pas de panique !) sur les moutons, les bibliothèques ou encore les microbes s’insèrent parfaitement dans l’histoire. Et on sourira du personnage de Marin, qui a la phobie des microbes, bactéries et autres virus, ne supporte pas qu’on le touche et se balade partout avec son flacon de gel hydroalcoolique : c’était pourtant avant le Covid19 😉

Si j’ai un peu moins accroché sur la fin où les potions et machines infernales prennent toute la place, où la magie est reine, je me suis quand même bien régalée de ce roman que j’aurais adoré lire quand j’avais 10 ans.

 

p. 83 : « Le cœur battant, Suzanne franchit le portail de la bibliothèque. Ça lui faisait toujours ça quand elle s’apprêtait à entrer dans un de ces endroits. Découvrir une nouvelle bibliothèque, c’était pour elle comme accéder à une pâtisserie où elle aurait le droit de goûter à tous les gâteaux et de manger ses préférés en entier, gratuitement, sans restriction. »

 

Si vous connaissez déjà la collection Pépix, comme toujours l’édition est soignée, la mise en page parfaite, les marges dimensionnées comme il faut et le double interlignage rend la lecture plus aisée.

 

 

(Dès 8 ans)

 

Ed. Sarbacane, coll. Pépix, février 2020, 212 pages, prix : 10,90 €, ISBN : 978-2-37731-376-1

 

Crédit photo couverture : © Ronan Badel et éd. Sarbacane

Voir les commentaires

La course au chocolat - Astrid Desbordes et Pauline Martin (ill.)

26 Octobre 2020, 14:17pm

Publié par Laure

 

Une histoire grand format (38 cm !) de Max et Lapin, qui est aussi un "cherche et trouve".
Max est endormi mais Lapin a senti une bonne odeur de chocolat et a décidé de la suivre. Vite Max décide de rattraper Lapin, mais ce n'est pas si facile.
Un très beau voyage au cœur des rêves d'un Max endormi et de très beaux tableaux : ces grandes doubles pages qui fourmillent de détails où il faut trouver Lapin, bien caché le coquin ! J'avais deviné la chute mais peu importe j'ai adoré cette course au chocolat et m'attarder sur les belles illustrations de Pauline Martin et Lapin n'était pas toujours si facile à trouver !
Et que dire de la double page dans la bibliothèque, où l'on peut passer des heures à lire tous les titres sur les dos des livres ? Miam !

 

 

Nathan, octobre 2020, 32 pages, prix : 14,90 €, ISBN : 978-2-09-259380-6

 

 

Crédit photo couverture : Pauline Martin et éd. Nathan

Voir les commentaires

Cachée ou pas j'arrive ! - Lolita Séchan & Camille Jourdy

22 Octobre 2020, 08:53am

Publié par Laure

 

Coup de cœur  pour le dessin de Camille Jourdy qui fourmille de détails, pour les couleurs, la mise en page, le découpage BD, et coup de cœur pour le scénario qui joue aussi bien du jeu que des surprises.

Drôle et tendre, plein de malice et de joie enfantine. Un régal.

 

(dès 7/8 ans)

 

Actes Sud BD, septembre 2020, 34 pages, prix : 13,50 €, ISBN : 978-2-330-13015-2

 

 

Crédit photo couverture : Camille Jourdy et Actes Sud BD

Voir les commentaires

Tout seul ? – Rosemary Shojaie

8 Octobre 2020, 08:22am

Publié par Laure

Traduit de l’anglais (Australie) par Michèle Moreau

 

Nico est un petit renard roux qui vit dans la forêt entouré de ses amis. On les voit jouer au printemps, en été, en automne, quand arrive l’hiver glacial et ses flocons de neige : il a beau faire, impossible de réveiller Ava la loutre, Olive le raton laveur, ou encore Linus le blaireau. Nico se sent bien seul.

Pour avoir un peu de compagnie, il crée un joli renard blanc tout de neige fabriqué. Quand un apparaît un vrai renard blanc….

Tout seul ? est un très bel album aux illustrations aux tons doux à l’aquarelle, qui montre l’hibernation de certains animaux pour passer la saison froide, et qui aborde avec délicatesse les thèmes de l’amitié, de la solitude, du besoin de compagnie.

Le texte est court et simple, les illustrations toutes douces : un bel album plein de tendresse à partager avec les petits dès 3 ans.

 

 

Didier jeunesse, janvier 2020, 40 pages, prix : 12,50 €, ISBN : 978-2-278-09784-5

 

 

Crédit photo couverture : © Rosemary Shojaie et éd. Didier Jeunesse

Voir les commentaires

Coucou ! - Gwé

28 Juillet 2020, 16:27pm

Publié par Laure

Dans la collection « Drôles de trous », ce bel album cartonné bien épais nous fait jouer à coucou !

 

Accessible pour les petits dès 18 mois / 2 ans, l'histoire démarre ainsi : « Coucou Mimi ! »

 

Mais qui est Mimi ? On ne le saura qu'à la toute fin, mais on essaie de deviner à qui appartient ce petit visage qui nous regarde au centre des trous de plus en plus petits au fil des pages. Est-ce que Mimi vit dans une fusée ? Dans un avion ? Un bateau ? Une maison ? Jouez à deviner !

 

Le graphisme coloré aux couleurs surtout primaires est très sympa, et le principe du trou qui diminue au fur et à mesure est intéressant pour focaliser son attention sur le personnage de Mimi et maintenir la surprise. Les nombreux animaux et éléments du décor qui apparaissent permettent de parler avec l'enfant en enrichissant son vocabulaire.

 

J'aime beaucoup !

 

 

 

 

Nathan, juillet 2020, 20 pages, 21 x 21 cm, ISBN : 978-2-09-259364-6

Etoiles : 4,5/5

crédit photo couverture : © Gwé et éd. Nathan

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>